Focus sur le site PLAYER ONE

L’historique de la marque Player One

Le magazine Player One a été édité pour la première fois en septembre 1990 par Média Système Édition, à une époque où le jeu sur console n’en était qu’à ses balbutiements dans l’hexagone. L’initiative nous vient de certains membres de l’équipe de Amstrad Cent pour cent, désireux d’exploiter un sujet encore méconnu – le jeu sur PC étant à cette époque largement le plus répandu – .

A ses débuts, le magazine ne comptait que deux rédacteurs principaux connus sous leurs pseudonymes Iggy et Crevette. Olivier Megaton fut quant à lui le créateur du logo de la marque.

Le société Media Système Edition ayant connu un dépôt de bilan en janvier 2000, le magazine a fermé ses portes.

Source : https://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=32&num=1254&album=oui

2015 : Jonathan Henry reprend la marque

En 2015, une idée germe dans l’esprit de Jonathan Henry, un jeune homme qui, suite à une épreuve personnelle, va reprendre le flambeau Player One sur un support plus actuel : Internet.

En effet, le besoin de créer associé à celui de se replonger dans ce qui a fait son enfance (en particulier le jeu-vidéo) le mène à entreprendre des démarches afin de faire renaître la marque Player One. Cette dernière étant disponible depuis l’année 2000, Jonathan lance la procédure auprès de l’INPI, ce qui lui permettra d’acheter les droits d’utilisation, à l’exception du logo qui devra être recréé et déposé indépendamment. C’est un graphiste professionnel qui va s’y atteler, selon les indications de Jonathan qui souhaite obtenir un visuel inspiré de South Park et Super Nana.

 Logo protégé par Copyright ©

La mise en chantier du site aura lieu en octobre 2017 et, après 3 années de procédure, le site Player One voit le jour le 8 janvier 2018 dans sa version 0.1.

Player One, un site unique en son genre

Jonathan souhaite que Player One soit un site contre-culturel, tout d’abord en prenant l’industrie du jeu-vidéo à contre-pied, notamment en revenant sur son histoire, sans langue de bois et en abordant le sujet sensible de l’émulation. Mais il souhaite aussi démonter les préjugés dont le domaine du JV peut être victime, même si la démocratisation de cet univers tend à s’améliorer.

Image fournie par Jonathan Henry

Jonathan reste fidèle à sa ligne de conduite et continue à s’investir dans la vie de son site, dont il gère le contenu en solo, y compris les images et dessins qui y figurent, dont il est l’unique créateur.

Le site Player One : https://playerone.me/

Merci à Jonathan pour les infos et images fournies !

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :