Football Game – Le test sur Playstation 4

Catégories : Aventure, Point’n click

Plateformes : PS4 / PS Vita, Switch, Xbox One, PC

PEGI : 16

Langues : Textes en Français, Allemand, Anglais, Espagnol

Taille : 418,04 MB

Date de publication : 06/11/2019

  Développeur : Cloak and Dagger Games

Éditeur : Ratalaika Games

Disponible en téléchargement

 

Mais t’es pas là, mais t’es où ? (Pas là, pas là), Suzy où es-tu ? Tommy, héros de son équipe de football dans la ville d’East Bend doit se rendre au match de sa team avec sa copine pour lui offrir un cadeau. Seulement les choses ne se passent pas comme prévu : votre moitié manque à l’appel, ce qui n’est pas à votre goût puisque vous décidez de mener votre petite enquête pour la retrouver. Football Game vous plonge dans un univers bien sombre des années 80 aux USA avec un Point and click passif où vous déroulerez l’histoire en menant à bien certaines actions et en activant des petites cinématiques pour en apprendre davantage sur le passé du couple. Préparez vos méninges pour retrouver les éléments permettant de faire progresser cette aventure… surprenante.

&

Réveillez-vous et préparez-vous pour votre rendez-vous galant. Vous débuterez le jeu dans la chambre de Tommy, adolescent des années 80 fan de foot et passionnément amoureux de la belle Suzy, madone du lycée. Football Game ne s’encombrera pas dans un texte d’introduction – que l’on passe tous – pour nous lancer dans cet univers sombre, aux couleurs ternes et inquiétantes ne laissant présager rien de bon. Souris en main vous devrez cliquer sur les divers éléments de la chambre de notre bon héros pour comprendre ce qui vous entoure et ce que vous allez être amené à faire pour la suite. Désireux d’aller en soirée la première péripétie commence avec l’inévitable mère soucieuse de vous protéger (vous privant de sortir soyons clairs, on a tous eu cette maman qui pense à notre bien). Tommy n’est pas le fils sage comme une image mais plutôt le petit rebelle en fin d’adolescence et votre mission consistera à trouver tous les subterfuges pour vous emparer du cadeau et des clés de la voiture (typique des années 80, la bagnole on ne peut plus cliché). Concernant vos possibilités en tant que joueur elles sont finalement assez minces, logique pour ce type de jeu me direz-vous, mais le jeu est plus contemplatif et fondé sur l’ambiance que sur votre intervention. Vous pouvez guider Tommy et l’aider à prendre des objets mais l’essentiel de votre temps consiste à trouver ce qu’il faut faire pour poursuivre l’histoire.

Il n’y a pas de possibilité d’échec donc la difficulté (si tant est qu’il y en ait car ce n’est pas le but du jeu) consiste à vous creuser un peu la tête mais rien de bien méchant encore une fois. Football Game veut appuyer sur la noirceur du tableau et l’aspect dramatique en dépit d’un scénario léger ; si vous êtes entouré d’éléments des années 80 ce qui primera ici c’est le poids de la couleur noire, le jeu est volontairement très sombre, votre personnage peu souriant et assez inexpressif ce qui accroît ce sentiment que cela finira mal malgré toutes vos actions, un peu comme une tragédie grecque de Sophocle. Plus le scénario se déballera aux travers de petites scènes du passé et plus vous serez pris au piège de la fin inévitable qui vous attendra, l’étau du drame se resserre autour de la tête de notre Tommy.

Observons le contraste le plus total entre les graphismes et le son. Si le premier est une arme solide du jeu le second est un vrai handicap à l’immersion et au plaisir complet. Visuellement Football Game est sombre, très sombre, peu de couleurs et une lumière absente, tout ceci pour venir embellir cet aspect dramatique. Le jeu a un menu assez modeste avec une map en plan par plan, ce qui peut poser problème lors des déplacements car vous de devez attendre la fin du scrolling pour reprendre le contrôle de votre personnage, c’est ennuyeux mais pas gênant pour autant… Nous ne pouvons pas en dire de même côté son, car le jeu fait des efforts pour nos amis malentendants, il n’y a qu’une seule musique et elle se trouve au générique de fin. Et pour le bruitage idem, peu de son, très peu même et ils proviennent… du domaine public ce qui est fort dérangeant quand on connaît la pauvreté de ce dernier, c’est terriblement dommage car un bon son oppressant aurait sublimé les atouts de ce jeu.

En conclusion Football Game a de nombreuses qualités et un gros défaut mais il ne reste pas moins une expérience plaisante. Les développeurs ne proposent pas de révolutionner le genre mais vous invitent à passer une bonne soirée comme on regarderait un bon film loué dans les années 80. Plutôt que de considérer ce jeu tel un énième jeu indé, il est préférable de le voir comme une alternative honnête, un film tragique/horreur sans grande surprise mais tout aussi sympathique. C’est ce style de jeu qui nous fait dire que jouer à des jeux indépendants ce n’est pas jouer à des jeux au rabais mais c’est s’offrir un moment de tranquillité tout en s’ouvrant à des univers que l’on (re)découvre avec le même appétit. Si c’est ce genre d’expérience que vous êtes venus chercher alors allez-y, Football Game est pour vous, à un prix des plus abordables.

Test réalisé par BLD sur une version offerte par Ratalaika Games

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :