Two Point Hospital – Le test sur Playstation 4

Catégories : Gestion

Plateformes : PS4, Xbox One, Switch, PC

PEGI : 3

Langues : Audio anglais et Allemand, textes en Français

Taille : 3,25 Go

Date de publication : 25/02/2020

  Développeur : Two Point Studios ; Red Kite Games pour les versions consoles

Éditeur : Sega Europe

Disponible en téléchargement et en boîte

 

« Les patients sont priés de ne pas mourir dans les couloirs ». Cette phrase ne vous dit peut-être rien, mais elle a accompagné pendant des heures les amateurs de jeux de gestion. Impossible de parler de « Two Point Hospital » sans citer son grand frère « Theme Hospital » sorti en 1997 – cela ne nous rajeunit pas. Qui mieux que les successeurs du studio d’origine Bulfrog Productions, sont aptes à relever le défi ! Passés par Lionhead Studios (Fable, The Movies) entre deux, ils ont monté Two Point Studios et sorti « Two Point Hospital », la version 2.0 de « Theme Hospital ».

Two Point County a besoin de vous, enfin ses malades surtout. Votre fondation est appelée à la rescousse pour passer d’hôpitaux en hôpitaux afin de sauver des vies, ou pour gagner toujours plus d’argent, selon la façon de voir les choses ! Retroussez bien vos manches, car le défi est de taille.

&

Le portage d’un jeu de gestion sur console est toujours assorti d’une crainte, d’un doute. Sera-t-il jouable, c’est-à-dire assez ergonomique pour que vous puissiez oublier que vous êtes muni d’une manette et non d’une souris ? On peut dire ouf de ce côté-là car vous apprendrez vite à manipuler les différents menus, même si vous ferez deux ou trois erreurs.

Un didacticiel est présent, mais s’avère plutôt léger comparé à toutes les possibilités de gestion qu’offre ce jeu. Il ne faudra pas hésiter dans les périodes plus calmes à parcourir tous les menus et à lire toutes les informations disponibles.

Des objectifs de carrière vous seront proposés

Concernant la difficulté, elle est exponentielle évidemment mais surtout très bien amenée. Chaque nouvel hôpital vous apprendra une fonctionnalité du jeu. Attention tout de même au début de chaque mission, en effet une mauvaise gestion pourra vous mettre sur la paille. Habituée des jeux de ce genre, j’ai quand même dû recommencer mon 5ème hôpital car j’avais fait de mauvais choix et je n’arrivais pas à redresser la situation. Vous aurez la possibilité de continuer ou recommencer les hôpitaux précédents pour appliquer vos nouvelles connaissances. Selon votre humeur, vous pourrez choisir telle ou telle mission, ou même juste retourner dans un hôpital abouti dans lequel vous vous êtes senti bien, et que vous avez envie de faire perdurer.

Bienvenue sur votre terrain de jeu! Un clin d’œil à Scrubs s’est glissé sur cette image

La liberté de création des salles est un vrai plus. Vous serez totalement libres de les agrandir et de les disposer comme bon vous semble, ainsi que de changer les sols et les murs. Les décorer augmentera le prestige de chaque pièce, et ainsi le bonheur du personnel et des patients. Pour cela, vous serez aidés d’un grand catalogue d’objets, qui pourront être libérés au fur et à mesure de votre avancée.

Les trophées disponibles ne sont pas compliqués à débloquer. Il faudra juste un peu de persévérance et jouer quelques heures avant de les décrocher. Mais rassurez-vous, on ne voit pas le temps passer.

Si vous voulez en savoir plus avant de vous décider, voici une vidéo présentant la première heure et demi du jeu : https://youtu.be/iCymFY8qyhg.

Connaissez-vous Wallace et Gromit ? C’est la première chose à laquelle j’ai pensé quand j’ai découvert le style. Ces grandes bouches, le haut du corps plus grand que le bas, rien que les personnages et animations sont amusants à regarder. On n’attend pas bien sûr d’un jeu de gestion qu’il soit impressionnant graphiquement, mais si c’est joli, c’est encore mieux. L’univers très coloré proposé ici permettra de ne pas vieillir dans le temps. C’est pour la même raison que « Theme Hospital » reste encore jouable plus de vingt ans après sa sortie.

Les maladies sont aussi variées que ridiculement drôles

Pendant vos aventures, une bande sonore vous accompagnera tirée de la radio de Two Point, qui alternera fausses pubs, musique et animateurs complètement fous. On regrettera forcément que les voix ne soient pas doublées en français, ni même sous-titrées. C’est malheureux car les personnes qui ne parlent pas anglais ou allemand, vont perdre un peu sur l’ambiance.

Ma première impression, en démarrant le test, a été de me dire que c’était une copie conforme de « Theme Hospital » mais en plus joli. Les principes de bases sont les mêmes, la logique également. Mais après plusieurs heures de jeu il s’avère que je me suis trompée, car il est mieux construit et plus riche. Cela donne l’impression que les développeurs ont enfin pu aller là où ils le voulaient à la base.

Même si, par nostalgie, « Theme Hospital » garde une grande place dans mon cœur, cette version améliorée m’a ravie. Je ne peux que la conseiller, en plus du fait d’avoir deux DLC inclus dans ce portage. Aussi bien en tant que débutant ou joueur aguerri, vous passerez de très bons moments à parcourir Two Point Hospital.

9/10

 

Test réalisé par Lynaua, merci à l’éditeur pour la copie fournie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *