AOT2 – L’Attaque des titans 2 : Final Battle – Le test sur Playstation 4

Catégories : Action

Plateformes : PS4, Xbox One, PC

PEGI : 18

Langues : Audio Japonais, textes en Français

Taille : 5,8 GB

Date de publication : 05/07/2019

  Développeur : Omega Force

Éditeur : Koei Tecmo Europe td

A.O.T.2 Final Battle Upgrade Pack Disponible en téléchargement

ou en boîte

Shingeki no Kyojin (ou l’Attaque des Titans en français) est une série que l’on ne présente plus. A l’origine manga devenu aussi anime (et même un film live action), nous sommes devant une franchise couronnée de succès à la fois par la critique et le public, ce qui a inévitablement débouché sur plusieurs adaptations en jeu vidéo. Après un premier opus retraçant la première saison de l’anime dans la peau des personnages principaux, un second couvrant la première et la deuxième saison à travers les yeux de son propre avatar, nous voici devant la troisième itération (2.5 en vérité) qui, à l’instar du second opus, nous met toujours dans la peau de notre propre personnage mais comprend cette fois un DLC qui met en scène les évènements de l’ultime saison animée. Ce contenu additionnel vaudra t-il le coup de repasser à la caisse ?

La première chose que l’on constate manette en mains c’est que les joueurs des précédents opus ne seront pas dépaysés : le gameplay est quasi strictement le même, certes accessible et efficace mais aussi clairement répétitif. Les affrontements contre les titans consistent à locker leurs jambes ou leurs bras pour les découper, les affaiblissant ainsi pour mieux leur trancher la nuque, synonyme de mort pour ces géants. Vous pouvez tout aussi bien vous attaquer directement à leur point faible mais ce ne sera cependant pas sans risque car s’il l’un d’eux vous attrape, vous devrez vous débattre rapidement à l’aide d’une touche si vous ne voulez pas être dévoré et subir un game over.

Entre chaque mission, vous parcourez votre base, sorte de hub vous permettant de discuter avec vos coéquipiers du bataillon d’exploration et ainsi tisser des liens qui vous apporteront des bonus non négligeables. Les dialogues, à choix multiples, devront correspondre à la personnalité de vos interlocuteurs pour faire progresser au mieux leur jauge d’amitié. Mais c’est surtout en leur offrant des cadeaux (qui devront être bien choisis eux aussi) que vous la ferez grimper plus rapidement et atteindrez ainsi le rang S, qui vous permettra de remporter vos batailles en ne leur donnant quasiment que des ordres. Une légère composante jeu de rôle, anecdotique mais toujours bienvenue. Votre Q.G. sera aussi l’endroit où vous pourrez convertir les matériaux récupérés lors des affrontements afin d’améliorer vos armes et autres équipements de pourfendeur de titans.

Le scénario est assez fidèle à l’œuvre originale et plutôt bien mis en scène. La narration est composée d’un mélange de cinématiques et de dialogues en temps réel. Côté contenu, il y a clairement de quoi faire, surtout si vous n’avez pas parcouru les jeux précédents (mais pour les fans c’est surement déjà le cas). Pour ma part, en tant que néophyte de la série, le fait de rejouer la première et deuxième saison m’a permis de découvrir l’histoire de manière agréable. De ce fait, même quelqu’un qui a envie d’action mais qui ne connaît pas l‘univers peut s’y initier sans problème.

Question durée de vie, comptez 15h pour les 6 chapitres couvrant les deux premières saisons de l’anime. C’est honnête sachant que je vous parle du jeu en ligne droite sans forcément s’attarder sur l’annexe qui rajoutera facilement des dizaines d’heures de jeu. La saison 3 qui est l’objet de cette réédition est en revanche plutôt courte car il ne faudra compter que 5 petites heures pour la terminer, encore une fois sans compter l’annexe qui doublera voir triplera votre périple. Reste un point important : si vous êtes déjà détenteur du second opus, vous pouvez obtenir la saison 3 en dlc pour la somme de 49,99€, un montant clairement démesuré pour le temps de jeu famélique que vous obtiendrez, vous serez dans du 10€ de l’heure pour ce qui est du scénario. A vous de voir ce que vous faites de cette info…

Attardons-nous maintenant sur cette fameuse saison 3. Contrairement aux deux premières saisons, vous incarnerez cette fois les personnages principaux de la série au lieu de votre avatar. Vous progresserez de manière très linéaire, en terminant chaque mission vous débloquerez des embranchements débouchant sur des quêtes principales et annexes. Ces dernières vous permettront surtout de farmer de l’expérience, rendant vos personnages plus efficaces lors des principales. Qui dit nouvelle saison dit nouveaux ennemis, ce qui induira un léger renouveau en terme de gameplay. Ces derniers sont plus rapides que les titans mais avec une caméra aussi capricieuse le plaisir de les affronter s’en voit diminué. De nouvelles armes et équipements sont aussi introduits et sont utilisables dans les deux premières saisons. L’autre ajout notable de ce DLC est le mode reconquête de territoire. Il vous permettra de créer votre propre bataillon d’exploration et d’arpenter un monde ouvert comme dans les deux premières saisons. Vous disposerez d’une base et recruterez des coéquipiers, il faudra gérer ces derniers (et surtout leur fatigue) avant de les faire partir en mission et ainsi vous réapproprier les terres conquises par les titans.

C’est là que le bât blesse. En effet, le jeu est, techniquement parlant, clairement en deçà de tout ce qui se fait actuellement. Ayant testé le jeu sur PS4 Pro et écran 4K, j’en ai encore les yeux qui picotent ! On est clairement devant des graphismes de la génération précédente en ce qui concerne les décors. Les personnages sont plus réussis, ce qui n’est pas un mal en soi, mais qui dénote d’autant plus. Les environnements en plus d’être disgracieux sont plutôt vides, et en dépit de cette pauvreté visuelle, le titre se paie le luxe de ne pas être toujours très stable en terme de frame-rate. Bref, cette partie n’est clairement pas le point fort de cet AOT 2 : Final Battle.

Niveau son, nous sommes devant un doublage audio Japonais uniquement, ce qui conviendra aux puristes. Les compositions, que ce soit celles des menus ou lors des phases d’action, sont peu inspirées, la bande son originale de l’anime n’étant pas utilisée pour des questions de droits.

Attack on Titan 2 : Final Battle est clairement un jeu à licence typique. Les fans seront conquis par la représentation fidèle de leur univers favori car le respect de l’œuvre se ressent clairement. Les nouveaux venus pourront l’apprécier aussi, cependant ils devront faire fi du manque de finition du titre, graphiquement d’un autre âge et techniquement bancal, mais aussi de sa répétitivité très prononcée. Comme mentionné plus haut cette édition n’est clairement pas recommandée aux possesseurs de la première version d’AOT 2. Mieux vaudra attendre une baisse de prix du dlc les concernant, car en l’état près de 50€ c’est cher payé. A contrario, les joueurs qui découvrent l’univers feront face à une cinquantaine d’heures de jeu au minimum et au prix où il est possible de le trouver, c’est plutôt honnête. Dans cette situation AOT 2 : Final Battle est un jeu correct et vous pourrez ajouter 1 point à ma note finale.

Test réalisé par Shepard sur une version offerte par l’éditeur.

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :