Le test du Nerf Elite Infinus

Catégories : Jeux, Tir

Date de sortie : 2018

  Fabricant : Hasbro

Série : Nerf

Age : 8 ans et +

Prix généralement constaté : 69,99€

 

La licence NERF nous vient de la société Hasbro, par ailleurs spécialisée dans la création et la commercialisation de jeux tels que le cultissime Monopoly, le Trivial Pursuit, ou encore le jeu de déduction « Qui-est-ce ? ».

L’Infinus était particulièrement attendu par la communauté NERF. La promesse d’un chargement automatique des fléchettes allait-elle être à la hauteur des attentes des utilisateurs ? Ce blaster serait-il efficace et fiable ? Le dernier né des NERF Elite à projectiles parviendrait-il à détrôner le Rapidstrike, son aîné faisant office de référence de la gamme ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

L’infinus, le bien nommé

L’Infinus est ainsi nommé en raison de sa capacité «infinie». En effet, vous disposez d’une réserve de 30 projectiles située dans le chargeur automatique, mais vous pouvez également à tout moment en introduire manuellement par le biais de la rampe de chargement située sur le dessus de l’arme. En insérant la fléchette, le moteur qui permet d’alimenter la réserve de projectile se met en route. Une fois à l’intérieur, celle-ci enclenche un second moteur qui va venir la placer dans la chambre de tir. Si vous utilisez le chargeur de 30 projectiles fourni, votre blaster comptera même les munitions introduites et vous avertira lorsque qu’il est plein. Vous serez également prévenu si vous êtes à sec, ou si un bourrage se produit.

En effet l’Infinus dispose d’une LED tricolore placée au-dessus du chargeur de fléchettes. Le vert indique que le projectile est prêt à être tiré. Le jaune signifie que la chambre de tir est vide ou que l’arme est enrayée. Quant au rouge, il prévient que quelque chose ne va pas et que vous devez résoudre le problème. Il ne s’allume que très rarement, la plupart du temps lorsque la trappe de désenrayement est mal fermée, ou tout simplement lors d’un mauvais enclenchement de la réserve de fléchettes.

Autre point à soulever, lorsque les fléchettes sont usées elles peuvent se coincer juste après la chambre de lancement et s’avérer inaccessibles. Dans ce cas, il suffit d’insérer une autre fléchette dans le tube afin de déplacer celle qui s’avère récalcitrante, elles seront ensuite tirées l’une après l’autre.

L’Infinus est plus volumineux que le Rapidstrike, mais sa longueur est très similaire. Bien que la conception de la poignée principale soit simple, elle est suffisamment grande pour la plupart des mains. Le grip avant coudé est très confortable à utiliser, l’équilibre du blaster est amélioré par le contrepoids réalisé par les piles situées à l’arrière, dans la crosse (au nombre de 4, modèle D ou LR20). Il y a deux rails sur le dessus pour les accessoires éventuels (lunette de visée par exemple), ainsi qu’un adaptateur pour canon. Vous avez également des points d’attache pour fixer une sangle, utile si l’utilisateur est jeune afin de l’aider à porter le blaster.

Un beau bébé !

Mis à part le chargeur de fléchettes, le fonctionnement de l’Infinus est identique à celui du Rapidstrike. Vous pouvez appuyer une fois sur la gâchette pour un tir unique ou la maintenir pour plusieurs fléchettes. Une fois que vous la relâchez, le poussoir termine son cycle et se réinitialise. Notez que si vous êtes à court de fléchettes, il fera un cycle puis s’arrêtera, même si vous maintenez la gâchette enfoncée.

Performances

Le Nerf Elite Infinius frappe vite et bien. Le chargeur automatique permet de tirer entre 3 et 4 fléchettes par seconde, mais cela entrave le rendement du moteur et les coups suivants peuvent de ce fait perdre de la puissance, entendez par là être plus lents à partir et envoyer le projectile un peu moins loin -ce qui n’est pas tout à fait surprenant pour un système automatisé-.

Hasbro annonce qu’une fléchette peut être envoyée à une distance de 27 mètres. Approximativement, elles sont envoyées à plus de deux dizaines de mètres en coup par coup et à une quinzaine de mètres en rafale. Il va sans dire que la prudence est de mise, particulièrement lorsque le blaster est entre les mains d’un jeune utilisateur.

Le Nerf Elite Infinus a su répondre aux exigences des connaisseurs en offrant le niveau de performance espéré, que ce soit grâce à sa puissance, sa précision ou sa fiabilité. Hasbro nous propose une arme à la hauteur des attentes des utilisateurs, à laquelle s’ajoute une belle qualité de finition et le souci du détail esthétique. Le chargement automatique est rapide, fonctionnel, malgré l’enrayement possible lorsque les projectiles s’usent. Il faudra donc veiller à disposer de fléchettes neuves assez régulièrement, afin de palier à cet inconvénient. Les nombreux accessoires disponibles apportent également un plus, particulièrement pour ceux qui souhaitent réaliser des compétitions ou par souci de performance.

A mon sens, il demeure deux points qui méritent d’être soulignés. Le premier concerne l’âge minimum requis pour utiliser l’engin, que j’estime plutôt à 10 ans qu’à 8. Enfin, ce Nerf est particulièrement bruyant, ce qui peut devenir dérangeant à la longue pour les oreilles les plus sensibles.

Pour conclure, l’Infinus devrait satisfaire aussi bien les néophytes que les utilisateurs aguerris. C’est donc un pari tenu pour Hasbro, qui nous propose un Nerf à l’excellent rapport qualité/prix, pour une expérience plus que satisfaisante.

Test réalisé par Midnailah

Merci à Hasbro et Warning Up pour cette opportunité !

%d blogueurs aiment cette page :