One Night Stand – Le test sur Playstation 4

Catégories : Point and click, Visual Novel

Plateformes : PS4, Switch, Xbox One

PEGI : 16+

Langues : Textes en français et autres langues

Taille : 519,24 MB

Date de publication : 02/10/2019

  Développeur : Kinmoku

Éditeur : Ratalaika Games

Disponible en téléchargement

 

 

Le jeu One Night Stand (littéralement « coup d’un soir ») cible principalement un public adulte. Vous devrez explorer votre environnement au réveil d’une soirée trop arrosée. C’est dans ce contexte que vous vous réveillerez, avec une belle gueule de bois et une demoiselle endormie à vos côtés. Dans la même veine que « Emily is away », chacune de vos actions aura une incidence sur la personne qui va se réveiller près de vous. Parviendrez-vous à un happy end ou préférerez-vous fuir ? A vous de choisir.

&

On trouve ici un système de Point and click facile à prendre en main. Les développeurs ont pensé à rajouter la fonction accélération, ce qui est un vrai plus car on devra recommencer plusieurs fois la scène principale pour atteindre toutes les fins. Il arrive toutefois de faire quelques miss-click en accélérant les phases de dialogue, mais cela ne gêne pas le déroulement du jeu.

Lorsque le jeu démarre, le décor se plante gentiment. Tous les choix s’offrent maintenant à vous et chaque petit élément vous entourant peut vous aider à avancer, ou au contraire, créer des effets inattendus. C’est là toute la richesse de ce jeu, on rentre facilement dans une forme de rôle play. Par contre, la première fin arrive assez vite, sans qu’on s’y attende vraiment, ce qui peut surprendre. Il y en aura au total 12 à trouver. Après quelques heures de jeu, il arrive qu’on commence à tourner en rond, heureusement que des indices sont disponibles dans la galerie des fins. Les amoureux de trophées apprécieront l’aide.

Les graphismes sont simples mais bien choisis. Ce style très griffonné et les couleurs douces accompagnent agréablement le récit. Ces éléments sont parfaitement adaptés à ce format de jeu. Les effets sonores, quant à eux, sont très épurés. Cela aurait pu aider à l’immersion, malheureusement le manque de musique pendant quelques moments du jeu (comme les phases de dialogues) laisse des blancs quelque peu gênants, spécialement pendant que l’on réfléchit à l’option que l’on va choisir. On note que les bruitages durant les dialogues font penser à ceux d’une conversation messenger. Est-ce délibéré ?

Avec un prix de 4.99 €, One Night Stand s’inscrit dans la catégorie des petits jeux initialement développés sur PC et ayant connu l’inflation systématique des portages sur consoles. Mais en comparant ce prix à celui d’un épisode TellTale de The Walking Dead, il nous manquera un peu de contenu supplémentaire. Ce titre offre cependant une bonne surprise sur les premières minutes, il est immersif et agréable. Il ne faudra pas hésiter à continuer de l’explorer malgré cette première fin qui arrive un peu vite, afin de profiter pleinement de sa saveur.

Test réalisé par Lynaua sur une version offerte par l’éditeur.

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :