OVERCOOKED! 2 – Le test sur Nintendo Switch

Catégories : Stratégie, Party Game

Langues : Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Japonais, chinois, Coréen

Taille : 1862,27 MB

Date de publication : 07/08/2018

  Développeur Team 17 & Ghost Town Games

Éditeur : Team 17

Prix : 24,99€ en téléchargement

39,99€ en boîte

Overcooked 2 vous emmène dans un château lugubre secoué par un orage violent et pris d’assaut par des pains de mie zombifiés. Le Roi Oignon, accompagné de son petit chien Kevin, vous demande une fois de plus de sauver le monde, de la même manière vous aviez pu le faire avec le plat de spaghetti bolognaise. Comme dans le premier épisode, vous allez donc passer une sorte de test pratique, où votre bon roi va vous trouver mollasson et va de ce fait vous envoyer en mission pour vous entraîner. Ce qu’il a un peu honte de vous dire, c’est que tout est de sa faute, puisqu’il a malencontreusement invoqué ces mêmes pains zombie en lisant une recette du Necroignonmicon (terrible jeu de mot) !

Petit rappel de ce que vous devez faire dans ce jeu où cuisine rime avec contrôle de soi et surtout avec bonne rigolade (Ndlr : ça ne rime pas, on est bien d’accord). Il faut, dans un temps imparti, cuisiner un maximum de commandes de façon parfaite, tout en faisant la vaisselle, sans mettre le feu aux cuisines et en s’adaptant le plus rapidement possible aux changements d’environnements. Vous allez ainsi cumuler un maximum de points, au passage rendre heureux vos clients et plus tard, sauver le monde.

Quid des petits plus apportés dans ce deuxième épisode ? La question qu’il faut d’abord se poser c’est de savoir si Overcooked 2 est vraiment un nouvel épisode ou bien juste une version 1.5 du jeu datant de 2017. En effet beaucoup de choses ont été apportées au titre et c’est je pense ce que les joueurs attendaient. Team 17 a écouté et a fait en sorte que les attentes des cuisiniers geeks soient présentes sur la version 2018.

Tout d’abord il y a la fonctionnalité Online, où vous allez enfin pouvoir jouer avec vos amis, même s’ils sont de l’autre coté de la France ou de la planète. Plus besoin de dévorer votre paquet de Curly seul dans votre coin puisque partout maintenant, vos meilleurs potes sauront jouer à Overcooked 2 avec vous. Et mine de rien croyez bien que le jeu gagne en intérêt vidéoludique juste avec ce petit (gros) plus. Mode Local ou Mode Online, vous n’aurez plus d’excuses pour faire de bons petits plats à plusieurs, et ce, même si vous êtes seul chez vous. Dans le gameplay à proprement parler il y a un ajout sympa. Désormais il vous est possible de jeter vos aliments (seulement les crus) dans les bras de vos commis, ou bien loin devant vous, sur une plateforme trop éloignée pour vos petits pieds. Finie donc la prise de tête avec le niveau givré ou bien avec le camion roulant à toute allure. Plus aucun risque de voir la nourriture ou vous même sombrer dans l’eau ou les abîmes… Pour le reste, les développeurs ont ajouté ou modifié du gameplay de façon plus ludique dirais-je. En effet, certaines maps se voient octroyer des téléporteurs un peu à la façon de Portals, vous emmenant d’une pièce à l’autre. Cela offre de nouvelles possibilités et certaines sont parfois plutôt inattendues. Il y aura aussi des manettes à activer pour déplacer des plateformes…

Les plats étaient nombreux dans le premier, ils le sont encore plus ici. Sushis, pizzas, burgers, pancakes, et bien d’autres menus se voient fraîchement arriver ou sont modifiés. D’autres façons de cuisiner font aussi leur apparition. Qui dit sushis, dit riz, mais aussi cuisson vapeur pour le poisson, sans oublier les mixeurs pour les Pancakes. Ils faudra donc avoir l’œil posé sur chaque coin de la cuisine. D’ailleurs l’attention devra être au maximum, car beaucoup de nouveaux mécanismes et animations viendront perturber votre façon de travailler et titiller votre regard. Cependant pour vous venir en aide, certaines petites subtilités ont aussi été ajoutées. Décidément Team 17 a fait vraiment très attention aux remarques et regrets des joueurs. Ce sont des petites choses simples qui vont pourtant sauver votre vie de cuisinier, des petites choses auxquelles les grands chefs français auraient eux même pensé. Tout d’abord, il y a le signalement auditif qui vous rappelle que votre riz ou votre viande sont cuits. Un gain inimaginable en matière de sécurité. Plus besoin de scruter constamment la barre de cuisson. Il y a aussi un pictogramme sous certains produits signalant qu’il est nécessaire de les faire cuire ou de les mixer. Brefs ce sont de petits apports, mais ils ont très utiles car la difficulté du jeu est au rendez-vous.

Comme Overcooked premier du nom, on retrouve donc le mode histoire, assez long, auquel je l’espère Team17 rajoutera des DLC, ainsi qu’un mode Versus, qui permet de vous affronter, brigade contre brigade, en ligne ou en local. Enfin, il a été ajouté un tout nouveau mode intitulé Arcade où vous pouvez choisir le monde dans lequel vous voulez cuisiner et où le niveau sera quant à lui choisi aléatoirement. Ce mode offre la possibilité de s’échauffer et de bien maîtriser les menus et les obstacles avant de retourner dans le mode histoire.  

Overcooked 2 est aussi plus difficile que le premier. Seul, il faudra maîtriser un commis en plus de vous-même et comme dans le précédent épisode, c’est vraiment ardu. A deux, j’ai trouvé l’expérience plus drôle et sympathique, cependant la difficulté rebute un peu et on cherche rapidement un troisième larron pour aider. C’est d’ailleurs sous cette formation que le jeu est le mieux équilibré, car à 4 on en vient rapidement à se bousculer. Vous allez aussi devoir gérer le déplacement de plateformes pour permettre à vos coéquipiers d’aller chercher les ingrédients, tout ça en cuisinant de votre côté. Un vrai calvaire surtout si vous avez décidé d’être simplement deux ! Côté points maintenant, l’équipe de développement a ajouté un coefficient multiplicateur à nos pourboires. A savoir que si vous enchaînez les commandes rapidement et dans l’ordre vous allez pouvoir amassez de l’argent très rapidement. Cela inclus donc de faire plus attention encore à la façon dont vous allez envoyer les plats. Un esprit tactique ou technique supplémentaire qui fera plaisir aux amateurs de scoring.

La durée de vie du jeu est bien évidemment illimitée. De toute façon, c’est à plusieurs qu’il se pratique et c’est aussi à plusieurs que le jeu se termine, donc vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Kevin le petit toutou du roi, vous proposera quant à lui des niveaux bonus, avec des menus plus complexes. Pour le fun, vous pouvez aller tenter l’expérience, mais si encore une fois vous n’êtes que deux, je ne peux que vous souhaiter bonne chance, surtout si votre maîtrise du plat n’est encore que modeste.

Pas beaucoup de changements de ce coté. C’est toujours mignon et kawai, très coloré et les animations semblent un peu plus détaillées. On appréciera aussi de pouvoir enfin voir les clients en salle (pas toujours, mais on sait maintenant qu’ils existent !). Le point fort est ici la variété des décors dans lesquels vous allez évoluer. Les développeurs ont du bien cogiter pour trouver des endroits originaux pour y implanter nos chères cuisines. Je pense que Etchebest n’irait pas à certains endroits ou bien alors pesterait quant à la décoration. Si l’aventure débute de façon étrange dans un cimetière entouré de zombies (merci le Roi Oignon), vous allez vite découvrir un large choix d’environnements. Une rue, dans une montgolfière, dans un château digne de Harry Potter, dans une mine ou bien même dans une autre galaxie où vous serez entouré par d’étranges et curieux aliens. Les niveaux sont très colorés et fourmillent de détails venant assez souvent mettre le souk dans votre cuisine. Le feu qui prend contre toute attente, des meubles entiers qui se déplacent… En ce qui concerne la musique, c’est du tout bon comme pour l’opus précédent. Elles collent parfaitement au lieu où vous vous trouvez.

Alors, simple mise à jour ou bien véritable nouvel épisode ? Je vous ferais une réponse de Normand en vous disant que c’est un peu des deux. Car je l’ai déjà dit un peu plus haut, le joueur a été entendu et toutes ces améliorations dans le gameplay en découlent. Certes c’est appréciable, mais étaient t-elles vraiment nécessaires et sont-elles finalement suffisantes ? Évidemment je ne peux que vous conseiller d’acheter Overcooked 2 plutôt que le premier car il est mieux à tous les niveaux, même si aujourd’hui à l’heure de sa sortie, il manque de contenu face à son prédécesseur, je pense que ce dernier ne fait pas le poids. Reste à espérer que les DLC ne soient pas à des prix prohibitifs et nous aurons alors l’un des meilleurs Party Game de la console, si ce n’est le meilleur. Le seul petit regret que je pourrais émettre concernant Overcooked 2, c’est qu’il n’a toujours pas convaincu les réticents du premier. Triste réalité.

Test réalisé par C2ric sur une version offerte par Team 17.

Merci à eux !

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :