ONE STRIKE – Le test sur Nintendo Switch

Catégories : Action, Arcade, Combat

Langue : Anglais

Taille : 188,74 MB

Date de publication : 08/06/2018

  Développeur : Retro Reactor Game Studio

Éditeur : QubicGames

Prix : 4,99€ en téléchargement

Il est temps de se replonger en pleine époque médiévale dans laquelle la Chine tente de conquérir le Japon, tandis que cette dernière, cherche à se défendre des envahisseurs. Pour gagner cette guerre, quoi de mieux que de faire parler les armes blanches entre deux combattants ?
Six guerriers seront envoyés au front :  Kenji le samuraï honorable, Hinode la ninja, Soujirou le moine, Hangaku la fille la plus précise de l’Asie, Bai Long le vétéran chinois ou encore Tomoe la tueuse.

Le principe de « One Strike » est très clair puisque que, comme son nom l’indique, le joueur doit vaincre son ennemi en une seule attaque !
Un défi de taille qui demandera pas mal de concentration et d’anticipation face à votre adversaire !
Ce concept me fait replonger dans mes souvenirs. Je me vois encore en pleine partie sur Samouraï Kirby où il fallait rapidement presser sur un bouton pour mettre au tapis le joueur adverse.
Associer à cela la fascination que j’éprouve pour l’Asie, sa culture et son histoire.
Curieusement, ça donne envie de revoir quelques films asiatiques ou animés sur le Japon médiéval.
Bref, trève de plaisanterie, voyons voir de quoi ce nindie est fait !

L’art de trancher son adversaire est défi de taille, car il requiert maitrise de soi, concentration et anticipation face à votre adversaire afin de porter le coup fatal.
Mais avant tout, la première étape sera la capacité à sélectionner l’un des six personnages.
Chacun est équipé d’une arme bien spécifique (saï, wakizashi, nodashi, kusarigama, katana et kwan dao) avec leurs propres mouvements. Pour vous déplacer en combat, deux directions sont possibles, la droite ou la gauche. Soyez prudent en avançant vers l’adversaire. Utilisez un dash avec « L/R » pour esquiver un coup fatidique ou bien de soudainement l’attaquer par surprise.
Bien entendu, il est tout à fait possible de camper sur sa position et presser de temps à autre la touche « B » pour se défendre, mettant ainsi les nerfs de l’autre à rude épreuve.

Une vraie guerre psychologique autour d’un gameplay simple et efficace, je vous dis !
Au cas où vos nerfs lâcheraient, une pause entre les combats reste possible en pressant le bouton « +/- » de vos joycons. Celle-ci se lancera seulement après la défaite d’un des personnages évitant ainsi toute tentative de tricherie.

 


4 modes de jeux sont disponibles. Avec « one life » vous n’avez qu’une seule chance pour mettre au tapis l’adversaire contrairement au mode « arcade » où cinq vies vous seront attribuées.
Si par chance, vous maitrisez plus d’un personnage, le mode « team duel » est fait pour vous.
Créez une équipe de trois et tentez de battre l’autre équipe.
Bien entendu, le jeu est jouable aussi bien en solo qu’en multijoueur local. Si vous trouvez preneur, je vous conseille alors d’essayer le mode « tournament » qui peut accueillir jusqu’à huit joueurs (IA ou personne réelle). Une bonne nouvelle !

Trois difficultés sont disponibles : facile, moyen et difficile.
Si vous parvenez au bout de chacune d’elles, n’oubliez pas de faire un tour dans votre hall à succès afin de prouver au monde entier que vous êtes un guerrier redoutable !

 

Le studio emploie dans un premier temps de la 2D pixelisée. Quelques illustrations plus modernes font partie de la DA, notamment pour le titre et la sélection des personnages.
Les stages retranscrivent parfaitement l’époque et contexte du jeu.


L’animation est tellement soignée, voire surprenante lorsque l’on tranche un membre et que le sang gicle de partout, comme dans un bon film asiatique de série B. L’inspiration puisée est clairement palpable.
Le tout est renforcé par de la musique 8 bits, un côté rétro qui fait du bien aux oreilles.

 

One Strike est un jeu agréable à sortir quand on a peu de temps à consacrer au gaming grâce aux différents modes proposés et son gameplay facile à prendre en main. Fun et efficace comme on aime. Les secondes peuvent devenir des minutes sans que l’on s’en aperçoive. On le sortirait bien entre amis ou en famille en cas de désaccord pour savoir lequel parmi nous fera la vaisselle ou payera la prochaine tournée ! On recommande !

Test réalisé par Serial_Gameur sur une version offerte par QubicGames

Merci à eux !

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :