Mega Man Zero/ ZX Legacy Collection – Le test sur Nintendo Switch

Catégories : RPG, Action

Plateformes : Switch

PEGI : 12

Langues : Textes en français et autres

Taille : 3,24 GB

Date de publication : 25/02/2020

  Développeur et éditeur : Capcom

Disponible en téléchargement

 

Après « Mega Man Collection 1+2 » et « Mega Man X Legacy Collection 1+2 », Capcom revient avec une nouvelle collection de cette grande et bonne vieille franchise Mega Man, « Mega Man Zero/ ZX Legacy Collection ». A l’époque, ces sympathiques jeux s’éloignant de la formule habituelle de Mega Man étaient sortis sur Game Boy Advance et la Nintendo DS. En 2020, ces jeux sont-ils toujours d’actualité ? Et surtout, font ils vibrer en nous la corde nostalgique ? Réponse dans ces quelques lignes.

&

Avant de rentrer dans le vif du sujet de cette compilation, il est bon de rappeler que la série des Mega Man Zero commence en l’an de grâce 2002 et qu’elle s’affranchit alors des codes des Mega Man habituels. Fini les sept stages à faire dans un ordre plus ou moins défini et bienvenue à un monde « ouvert » où les allers-retours seront trop nombreux au fur et à mesure de l’évolution de votre personnage (armure à améliorer, Cyber-Elves etc etc). En ce sens, les Zero s’éloignent du classique « action-plateforme » pour se rapprocher de ce qu’on qualifierait aujourd’hui d’un « metroidvania » très très light (on ne se sent jamais perdu et cela reste très dirigiste au final).

Malgré ces évolutions, les Zero souffraient et souffrent encore d’un certain manque d’inspiration. Les niveaux traversés ne sont pas inspirés ainsi que les boss. Les séquences animées sont molles. On ne retrouve jamais la frénésie, la tension et la musique extraordinaire d’un Mega Man X par exemple. Cependant, il ne faut pas voir tout en noir. Malgré un manque de génie flagrant, les Zero restent des palliatifs plus que corrects à la série originelle.
Pour jouer à ces jeux, nous vous conseillons de profiter du mode nomade. Sur grand écran ou écran plat, les jeux accusent leurs âges et leurs plateformes d’origine. Ils sont très pixélisés et les couleurs semblent délavées.

Mais revenons à la compilation qui nous intéresse aujourd’hui. Il est vrai que Capcom a une tendance à recycler ces bonnes veilles licences jusqu’à plus soif. Sur ces dernières années, nous avons déjà eu des compilations sur les autres séries Mega Man mais nous avons eu également une compilation pour les 30 ans de la série Street Fighter en 2018. Évidemment, c’est facile mais, contrairement à certains autres éditeurs, Capcom blinde généralement ces compilations de bonus et de modes plus ou moins intéressants. Mega Man Zero n’échappe pas à cette règle.

Tout d’abord, pour ceux qui n’ont plus la patience de mourir une centaine de fois dans un même niveau, il est possible de mettre la difficulté en easy (ce n’est pas du luxe face à certains boss !). De plus, une nouvelle manière de sauvegarder fait son apparition. C’est la sauvegarde assistée. Elle permet de ne pas recommencer tout le niveau mais de reprendre quelques instants avant sa mort. Cette nouvelle option fait gagner du temps et surtout peut faire baisser la frustration chez le joueur.

Enfin, comme la majorité des compils rétro proposées par Capcom, vous avez la possibilité de débloquer des centaines et des centaines d’illustrations du jeu, d’afficher différents filtres pour se rapprocher de l’expérience visuelle d’époque et d’écouter toutes les musiques de la série Zero si le cœur vous en dit. En revanche, pour chipoter un peu, il n’y a toujours pas d’interviews des créateurs des jeux ou même de making of pour revenir sur la production de la série. C’est dommage.
Ensuite, LE mode de jeu qui retiendra les plus intrépides d’entre vous est le mode « Z Chaser ». Ce contre-la-montre jouable en solo contre l’IA ou face à des speedrunners permet de s’affronter dans des niveaux dont la difficulté monte progressivement. Le but étant de finir rapidement et en premier le niveau. Sur le papier, le mode ne paie pas de mine mais manette en main le stress est bien présent. Voir l’I.A ou le joueur adverse s’approcher plus vite que vous de la fin vous fait prendre des risques pour rattraper le retard. Au final, le « Z Chaser » est vraiment amusant, « fun » pour reprendre un terme des années 2000.

 

Pour conclure, sur les trois compils portant sur la grande série des Mega Man, la compil « Mega Man Zero/ ZX Legacy Collection » est peut-être la plus dispensable. Tout dépendra de votre affinité avec ces jeux et si vous estimez que le prix en vaut la chandelle. Néanmoins, Capcom ne se moque pas trop du joueur en apportant des vrais bonus plutôt intéressants et un mode de jeu compétitif prenant. Les Mega Man ZX ne brillent pas un quelconque génie mais ils restent d’honnêtes jeux. Seul gros point noir de cette compilation pour les amoureux de physique, l’Europe n’aura pas le droit à une sortie en boîte. Pour corriger cela, il faudra se tourner vers l’import.

Test réalisé par Gwoka sur une version offerte par Capcom.

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :