Critique de « L’ascension de The Witcher. Un nouveau roi du RPG » – Ouvrage Third Editions

 

Catégories : Ouvrage sur le jeu-vidéo

Langue : Français

Date de parution : 2019

  Écrit par : Benoît « ExServ » Reinier

Éditeur : Third Editions

Prix public : 24,90€ 

Nombre de pages : 256

Format : 160 mm × 240 mm

 

Description de l’ouvrage par Third Editions

En trois épisodes, The Witcher est rapidement devenu une référence en son genre. Développés à partir des ouvrages de fantasy d’Andrzej Sapkowski, Le Sorceleur, les jeux vidéo produits par les Polonais de CD Projekt RED sont le fruit de l’inspiration littéraire alliée à des créations narratives, esthétiques et ludiques qui n’ont eu de cesse de gagner en ambition.

Pour rédiger cet ouvrage, Benoît « ExServ » Reinier s’est rendu dans les locaux de CD Projekt, à la rencontre des personnes qui ont dévoué plusieurs années de leur vie à donner corps à ces jeux, à cet univers si riche.

Par la lecture de L’Ascension de The Witcher : Un nouveau roi du RPG, l’auteur vous propose ainsi, grâce au soutien du studio polonais, une plongée unique et analytique dans les coulisses du développement de la trilogie, l’histoire des jeux et leurs multiples ramifications, ainsi que dans l’évolution de leur game design.

Cet ouvrage retrace l’histoire du studio polonais CD Projekt et de l’ensemble de la série The Witcher.

Focus sur mon expérience de lecture

Passées les formalités d’usage, je viens vous livrer les impressions qui m’ont accompagnée au fil des 256 pages que comporte L’ascension de The Witcher. Un nouveau roi du RPG.

Contrairement au premier ouvrage de Benoît Reinier que j’ai eu l’opportunité de lire – The Heart of the Dead Cells – le livre dont nous parlons aujourd’hui ne comporte pas d’illustrations. L’aventure du studio CD Projekt RED nous est livrée via des écrits analytiques qui nous permettent de saisir toute l’évolution de la licence au fil des années, depuis sa création jusqu’au dernier opus sorti, notamment à travers les améliorations techniques dont à bénéficié la saga The Witcher. Mais, les lignes parcourues vont également nous amener à comprendre quelles ont été les opportunités qui se sont présentées, les revers essuyés par le studio, ainsi que les choix qui ont été à l’origine des réussites et échecs d’une équipe portée par sa volonté farouche d’aller de l’avant. Le contexte politique et personnel qui a entouré les fondateurs et les membres de CD Projekt RED au fil des ans est également exposé, apportant cette dimension toute particulière à un ouvrage qui allie connaissances, analyse et vécu.

A la fois vaste mine d’informations, source de compréhension d’une licence qui a marqué le monde du JV et lecture qui peut s’apparenter à celle d’un bon roman, Benoît « ExServ » Reinier nous offre un ouvrage complet, passionnant, et humainement riche.

J’aime toucher, regarder et sentir un livre. De ce fait, un ouvrage numérique n’a pas le même charme à mes yeux qu’un « beau livre » que tu peux prendre, manipuler, admirer. Aussi, le détail particulier de la couverture cartonnée a tout de suite capté mon attention, le résultat est qualitatif. Je regrette que les photos prises ne rendent pas l’effet de contraste et de brillance du personnage de Geralt comme il se doit.

Le sommaire du livre est composé comme suit :

  • Avant-propos
  • Chapitre I : Création – We are rebels
  • Chapitre II : Le(s) monde(s) de The Witcher
  • Chapitre III : Récit d’une trilogie
  • Chapitre IV : Un game design au service d’une vision
  • Conclusion
  • Bibliographie
  • Remerciements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment vous parler du contenu sans trop en dévoiler, ni entraver le plaisir de le découvrir ?

Succinctement :

Le premier chapitre est un voyage à travers le temps, nous invitant à découvrir les origines de CD Projekt RED, le chemin parcouru avant l’arrivée de The Witcher, la manière dont la licence a vu le jour, comment elle s’est développée et tant d’autres détails sur l’histoire du studio, de la saga, mais aussi des autres titres et projets des membres de l’équipe au fil du temps.

Le second chapitre aborde de manière très détaillée chacun des mondes des différents opus de la série ainsi que son univers de manière plus globale, tout en mettant en parallèle les livres de l’auteur, Andrzej Sapkowski, dont l’équipe se sont inspirés.

Quant à lui, le troisième chapitre nous raconte, au sens littéral du terme, les histoires, leur contexte, les personnages, comme si nous étions au cœur des jeux. L’immersion est totale.

Enfin, le quatrième chapitre détaille la vision du RPG – au sens large – de CD Projekt et la manière dont le studio a réussi à retranscrire l’œuvre originale tout en y apportant sa touche personnelle. Depuis le départ, l’équipe a su s’approprier cet univers vaste et riche en réalisant un travail titanesque, que ce soit dans sa Direction Artistique, les musiques, le charisme des personnages, le scénario… La découverte de l’envers du décor est là encore particulièrement intéressante.

Il est inenvisageable de dévoiler quoi que ce soit concernant la conclusion du livre, sauf peut-être qu’elle propose un regard sur l’avenir. Elle clôt comme il se doit l’excellent ouvrage de Benoît Reinier.

 

Extrait  : THIRD_WITCHER_Extract

 

Une nouvelle fois, Third Editions nous propose un livre passionnant et très instructif, que ce soit concernant le microcosme CD Projekt et sa licence phare, le fonctionnement du monde du JV et l’aventure humaine qui est derrière la création d’un jeu. De la première à la dernière page, cette lecture vous balade à travers divers ressentis, enrichit votre culture. Vous alternez entre concentration, découverte et sensations. Parfois vous ébauchez un sourire, souvent vous êtes interpellé par ce que vous lisez, notamment sur le studio à l’origine de la saga, dont le parcours et l’état d’esprit restent atypiques.

Comme le veux la tradition, Benoît « ExServ » Reinier clôt son œuvre par des remerciements, mais nous pouvons lui retourner sa gratitude, car, une nouvelle fois, son travail d’investigation, d’analyse, de retranscription, le tout dans un style accessible, fait de « L’ascension de The Witcher. Un nouveau roi du RPG » un ouvrage à mettre en toutes les mains. Le titre saura combler les attentes des adeptes de la licence, mais il offrira également un contenu riche et instructif à ceux qui voudraient découvrir un RPG ayant une des écritures les plus abouties de sa catégorie.

Test réalisé par Midnailah sur une version offerte par Third Editions

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :