Critique de Sekiro. La seconde vie des Souls – Ouvrage Third Editions

Catégorie : Ouvrage sur le jeu vidéo

Langue : Français

Date de parution : 3 mars 2020

Auteur : Ludovic Castro

Editeur : Third Editions

Nombre de pages : 272

Format : 16 x 24 cm

Couverture : Cartonnée

Vous pouvez vous procurer l’ouvrage en version numérique via le lien suivant : Sekiro. La seconde vie des Souls – Format ebook

Cette critique s’adresse à vous qui lisez ces lignes, que vous soyez amateur des Souls, adepte de Sekiro, ou uniquement curieux du contenu de cet ouvrage. Que vous ayez platiné le dernier né de Hidetaka Miyazaki ou que vous soyez motivé par l’envie d’enrichir votre culture vidéoludique, je peux d’ores et déjà vous dire que vous allez être servi.

En effet, à quelques exceptions près (nous avons pu avoir en main des livres qui s’adressaient à un public averti), Third Editions s’entoure d’auteurs qui vont proposer un contenu qui s’adresse aussi bien aux néophytes qu’aux lecteurs qui maîtrisent le sujet traité. Sekiro. La seconde vie des Souls ne déroge pas à la règle, avec un contenu riche et pointu décortiquant un titre d’ores et déjà devenu culte, d’une manière accessible.

La superbe illustration de couverture de Guy Pascal Vallez

Description de l’ouvrage par Third Editions

Peu de séries de jeux vidéo peuvent se targuer d’avoir autant marqué les années 2010 que celle des Souls. Ce succès épatant et inattendu, le studio FromSoftware le doit principalement au talent du désormais célèbre Hidetaka Miyazaki, dont la vision radicale du jeu vidéo a su rapidement charmer et convaincre. En mai 2014, le réalisateur a été promu président de FromSoftware. Alors qu’il aurait pu continuer à concevoir des Souls ad vitam æternam, il a préféré favoriser le développement de nouvelles franchises. Le premier véritable représentant de cette nouvelle ère est Sekiro : Shadows Die Twice, un jeu d’une richesse inouïe à la cohérence thématique irréprochable.

Cet ouvrage revient dans un premier temps sur les coulisses du développement et s’efforce, par le biais d’une comparaison systématique avec la série des Souls, d’examiner l’évolution de la philosophie ludique de FromSoftware. S’ensuivent une analyse détaillée de l’univers, du scénario et des personnages ainsi qu’une étude des influences artistiques, culturelles et historiques des créateurs. La dernière partie décrypte l’oeuvre sous l’angle de sujets transversaux, de ses thématiques à sa bande-son, en passant par la gestion et l’intérêt de la difficulté dans le jeu vidéo.

Focus sur mon expérience de lecture

Le jeu vidéo Sekiro : Shadows Die Twice a beaucoup fait parler de lui, notamment par rapport à sa difficulté considérée comme particulièrement punitive par un certain nombre de membres de la communauté des joueurs. Ce digne successeur des Souls a malgré tout reçu le prix du meilleur jeu de l’année aux Game Awards 2019, parmi d’autres récompenses dans le monde. Cette difficulté à la hauteur de la réputation des productions de Hidetaka Miyazaki ne pouvait pas passer à la trappe et ne pas être abordée dans cet ouvrage qui, comme bon nombre des livres publiés par Third Editions, analyse l’œuvre en profondeur.

Ceci étant posé, il me paraît légitime d’imaginer que ceux qui n’ont jamais pratiqué Sekiro ou qui auraient tenté l’expérience et en seraient ressorti meurtri et dépassé par ce niveau de difficulté élevé, puissent se poser la question de savoir comment il est possible qu’un titre à priori élitiste puisse avoir reçu le prix du jeu de l’année.

Ce que cet ouvrage va nous apprendre répondra à cette question, en abordant toute la richesse d’un jeu qui a bénéficié d’un soin tout particulier lors de l’élaboration de son univers et de ses mécaniques. En effet, le monde de Sekiro est constitué d’éléments qui proviennent à la fois de l’histoire et de la culture japonaise, mais aussi d’une vision et d’une adaptation personnelle de certains de ces éléments par son créateur – même si Hidetaka Miyazaki explique que pour ce titre, il a aussi « écouté » la vision de ses collaborateurs, ce qui a su ouvrir plus amplement ses propres perspectives et donner ponctuellement un caractère différent aux propositions du jeu.

Le livre aborde également les coulisses du développement, le rôle de l’éditeur Activision et les raisons de ce partenariat surprenant de prime abord, la question de la localisation (les langues utilisées pour l’audio et les textes), l’analyse du scénario et de l’univers dans les moindres détails, ainsi que la mise en avant des nombreuses subtilités du gameplay et un chapitre dédié à la musique dans Sekiro, autre pan de la direction artistique qui a un rôle important dans l’ambiance de cet opus. Une fois encore, la marque de fabrique des collections de Third Editions est présente, nous proposant 272 pages au contenu complet et détaillé.

Fidèle à la ligne éditoriale de Third Editions, Ludovic Castro livre un ouvrage qui s’adresse autant aux joueurs qui ont pratiqué Sekiro qu’à ceux qui cherchent simplement à comprendre le succès d’une œuvre qui a fait couler beaucoup d’encre. Cette incursion dans ce qui fait l’ADN du successeur des Souls est suffisamment riche et détaillée pour combler les attentes des lecteurs de tous horizons, l’ensemble étant écrit dans un style clair qui permet une lecture fluide au rythme maîtrisé. Ceci dit, Sekiro. La seconde vie des Souls se révèle être particulièrement passionnant pour celui qui considère que le jeu mérite sa place de GOTY et qui voudrait cerner le travail réalisé, les objectifs de l’équipe et la phase de développement, tout en découvrant l’histoire de la création du jeu ainsi qu’une analyse approfondie de son gameplay, de son scénario et de son univers artistique. Ce livre permet d’appréhender de quelle manière Hidetaka Miyazaki est sorti de sa zone de confort afin d’offrir au joueur une œuvre différente des Souls tout en conservant l’âme de la saga culte. Un incontournable pour les amoureux de Sekiro et de ses prédécesseurs.

Sekiro. La seconde vie des Souls est habituellement disponible dans une seconde version « First print » dont la couverture a été réalisée par Mehdi Chamsa

Avec tous nos remerciements à Third Editions et Reset PR pour l’exemplaire fourni.

%d blogueurs aiment cette page :