Zeroptian Invasion – Le test sur Playstation 4

Catégories : Shoot, Arcade

Plateformes : PS4, PS Vita, Xbox One,

PEGI : 3

Langues : Français, Allemand, Russe, Anglais, Espagnol

Taille : 204,21 MB

Date de publication : 24/04/2019

  Développeur : Josyan

Éditeur : Ratalaika Games

Disponible en téléchargement

 

Josyan est le développeur indépendant à l’origine de Zeroptian Invasion, un shoot dans la tradition de nos bons vieux jeux de bornes d’arcade, au style visuel minimaliste et dans lesquels le skill et la persévérance vont être des alliés. Devant votre écran, vous allez être plongés dans l’ambiance typique des salles de votre jeunesse (pour ceux qui l’ont connue), que ce soit en matière de visuels ou de sons.

Un scénario tout aussi minimaliste – à la Space Invaders – vous invite à dégommer des aliens à renfort de projectiles envoyés par votre vaisseau. Bienvenue dans l’espace, préparez vous à rager… ou pas.

Si vous avez regardé la vidéo ci-dessus, vous avez compris le principe, qui sera le même tout du long. Les ennemis vont changer au fil des niveaux, mais la méthode d’extermination restera la même : vous vous déplacez horizontalement et vous tentez d’atteindre les ennemis avec les projectiles que votre vaisseau envoie, tout en évitant ceux que les méchants vous balancent, sachant qu’il y a un petit temps de latence entre chacun de vos tirs et que les affreux aliens descendent de plus en plus vers votre vaisseau. Vous commencez à saisir pour quoi je parlais de rager ? Ajoutez à ça les deux pauvres vies dont vous disposez (touché 2 fois = game over), ça complique la tâche.

Cependant, Zeroptian Invasion n’est pas aussi cruel que ses aînés des salles d’Arcade, en cas de décès prématuré, vous pouvez reprendre au début du bloc de niveaux dans lequel vous étiez. A contrario, si vous décidez de stopper votre partie, retour à la case départ. Ça fait partie du charme de cette catégorie de jeu, sachant qu’un joueur plus habile que moi viendra rapidement à bout des 3 niveaux qui composent chacun des 6 mondes disponibles et des boss qui viennent les conclure.

Il y a également des bonus qui vous tomberont dessus – ou presque – en pleine action, à vous de les réceptionner afin d’en profiter. Au nombre de trois, ils offrent soit un bouclier, soit la possibilité de tirer sans temps de latence, soit plus de rapidité de déplacement.

En plus de permettre de bénéficier d’un tutoriel (oui oui) et d’un affichage des meilleurs scores, le menu permet d’accéder à diverses options, dont la possibilité de faire basculer l’image de manière à ce qu’elle soit adaptée à l’écran de la PS Vita (mode Tate), puisque Zeroptian Invasion, comme de très nombreux titres édités par le studio Ratalaika Games, est cross-buy.

Les images parlent d’elles-même, ça sent le retro et la sueur des salles d’Arcade, avec tout de même un peu de douceur dans ce monde de brutes, entendez par là qu’on sent tout de même la petite touche de modernité qui teinte le titre. En premier lieu avec les dessins qui encadrent la zone d’action et en second lieu grâce à un certain adoucissement des bruitages qui accompagnent les tirs. C’est plus soft pour les oreilles. A titre de comparaison, voici ce que donnait Space Invaders, sorti en 1978 : https://youtu.be/UZlEXl9xgR8

Ça pique non ? J’ajoute que la fluidité des mouvements est assez différente de ceux de Space Invaders, tout en restant typiques de la catégorie.

Zeroptian Invasion saura trouver son public parmi les adeptes de ce type de productions, proposant une plongée nostalgique dans cette période – pas encore révolue – des jeux d’arcade à l’ancienne. Comme vous l’avez compris, le titre ressemble à son aîné Space Invaders et malgré la touche de modernité qui permet un gameplay plus fluide, aucun manque de respect pour les sensations offertes par ce genre de jeu n’est à déplorer. Mention spéciale pour la bande son plus soft qui n’agresse pas les oreilles.

Test réalisé par Midnailah sur une version offerte par Ratalaika Games

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :