Battlefield V et la polémique

L’information ne vous a certainement pas échappé, la sortie mondiale de Battlefield V a eu lieu ce 20 novembre. En temps normal, je ne fais que diffuser de l’info, sans parti-pris. Je me permets une certaine subjectivité sur mes tests uniquement : mon expérience de jeu m’appartient, elle sera forcément différente de la vôtre sur certains points.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au milieu de l’actualité des « gilets jaunes », le titre a tout de même réussi à faire parler de lui, avec cette fois-ci une polémique autour de la « piètre qualité du titre » qui aurait poussé la presse dédiée au JV à reporter la diffusion de ses critiques.

Battlefield V n’en est pas à son premier buzz, le fait que des personnages féminins fassent partie du casting avait déjà été critiqué avec verve en mai de cette année.

Je n’ai pas d’avis sur la qualité du titre, je n’ai pas eu l’occasion de l’avoir en main et je n’envisage pas de le faire. Tout ce que je sais, c’est que ça devient lassant cette méfiance systématique envers toute la communauté des rédacteurs, qui serait complotiste et à la botte des studios, blogueurs compris, dont la parole ne vaut pas un pet de chameau. Et oui, je prêche pour ma paroisse.

Peut-être que je trouverai le temps de me pencher sur la question Battlefield V, peut-être pas -sûrement pas, j’ai d’autres chats à fouetter-.

Je tiens à conclure avec quelques mots au sujet de cette (quasi) moitié de la communauté des gamers qui a des boobs et des ovaires. Oui, près de la moitié des joueurs sont des joueuses. Le temps des clichés est révolu les gens.

Tenez, c’est cadeau : https://womeningamesfrance.org/

Il est possible de se procurer Battlefield V selon vos préférences, par exemple chez Big Brother Amazon :

%d blogueurs aiment cette page :