Dragon Star Varnir- Le test sur Playstation 4

Catégories : J-RPG

Plateformes : PS4, PC

PEGI : 12

Langues : Anglais

Taille : NC

Date de publication : 14/06/2019

  Développeur : Compile Heart

Éditeur : Idea Factory

Prix : 79,99 dollars en téléchargement

59,99€ en boîte

Dragon Star Varnir est un jeu vidéo disponible sur PlayStation 4 et prochainement sur PC, faisant partie de la catégorie des J-RPG, développé par Compile Heart et édité par Idea Factory. Dans le monde de Dragon Star Varnir, une guerre entre humains, dragons et sorcières bat son plein. Les dragons sèment la terreur au sein de l’empire, l’empereur cherche donc à les éliminer afin de restaurer « la paix ». Il s’avère que les sorcières sont les mères des dragons, ce conflit entraîne donc deux enjeux : abattre les dragons, mais également les sorcières.

Vous incarnerez un jeune chevalier nommé Zephy en recherche de prospérité, mais il se retrouve confronté à un dragon qui l’emmène aux portes de la mort. Fort heureusement, deux protagonistes aux allures de sorcière le sauveront tout juste. Toutefois, cet acte de bravoure s’avère être calculé, les sorcières ayant des raisons personnelles de sauver Zephy, l’entrainant dans une nouvelle épopée contre son gré. Par inadvertance, il ingurgite du sang de dragon, à priori sans effet sur les humains, ce qui changera finalement son aventure à jamais.

Les combats se déroulent dans les airs sur des balais magiques, avec trois niveaux de déplacement : bas, milieu et haut. Il s’agit d’un système de tour par tour, les trois membres de l’équipe attaquant l’un après l’autre. Une jauge se remplit à mesure du temps, déclenchant ainsi un mode « furie » où les pouvoirs et statistiques sont multipliés par deux. Cette jauge se déclenche automatiquement, il n’y a aucune emprise sur ce point. Les diverses actions de combats sont réparties entre les compétences physiques, qui ne peuvent être exécutées que dans une zone spécifique, rendant les critiques plus élevées, et les compétences magiques touchant quant à elle, l’ensemble des zones de déplacements. Vous jonglez donc entre ces diverses compétences afin de venir à bout de vos ennemis.

Pour qu’un combat se termine, il faut que les points d’HP (santé) soient à zéro ou bien dévorer l’ennemi via la compétence Devour (seulement les dragons) afin d’obtenir un noyau. Toutefois, prenez garde de bien varier vos sorcières afin de répartir les différents noyaux dans le « Dragon Core », une seule et même sorcière qui dévore trop de dragons en subit les conséquences. Durant les combats, il est possible d’infliger 5 types d’affections : poison, paralysie, endormissement, confusion et étourdissement. Vous gagnerez de l’expérience, des gils (la monnaie locale), des points pour booster vos personnages à l’aide de compétences et capacités, ainsi que des items à l’issue des combats engagés. Les levels-up font grimper le nombre d’HP, le mana, l’attaque physique, l’attaque magique, la défense physique, la défense magique ainsi que les points de mouvements.

Dragon Star Varnir est un RPG complet avec bon nombre de fonctions et de paramètres à prendre en compte.

Pour commencer, vous avez accès à un menu plutôt simple à utiliser qui présente un onglet pour visualiser et utiliser vos objets. Vous pouvez également choisir l’équipement droppé et ses bonus, avoir un accès au dragon core détaillé plus bas, visualiser un sommaire,  sauvegarder… Concernant le Dragon Core, il permettra de débloquer des compétences et des augmentations de caractéristiques grâce à des points accumulés au combat. On retrouve ce système d’arbre de compétences dans de nombreux jeux comme FFXV. Toutefois, il faudra dévorer le noyau des dragons combattus afin de rendre vos personnages plus forts. Néanmoins, manger trop de dragons à des conséquences : cela fait grimper la jauge de folie de vos sorcières, ce qui peut finir par les tuer.

Tout au long de l’aventure vous rencontrez d’autres sorcières avec des histoires touchantes, dont vous aurez la responsabilité de leur éviter un destin funeste.
Pour cela vous pouvez augmenter les liens d’amitié, ce qui permet de débloquer des scènes et d’obtenir des détails sur leur histoire ou leur personnalité.

D’autres personnages devront être sous vos yeux attentifs : les petites sœurs de vos amies les sorcières, afin d’éviter une mort. On note l’existence de plusieurs fins selon les choix faits et la manière de jouer, augmentant alors la durée de vie de l’opus pour celui qui voudrait toutes les expérimenter.

Il existe de nombreuses missions annexes afin de récupérer des matériaux qui serviront à la création de cadeau, ou bien encore à la création d’élixirs nécessaires à l’invocation de dragons spéciaux. Vous pouvez accéder aux donjons ainsi qu’à votre QG (base des sorcières) via la carte. Au sein du village des sorcières, il est possible de faire des emplettes et elles peuvent vous échanger des objets dropés en DJ contre d’autres objets de sa fabrication, par le biais d’un système de quête : Un colis à livrer contre une récompense.

L’OST du jeu est à la hauteur, on retrouve une belle présence auditive en fonction des émotions dégagées par les personnages. Que ce soit le piano avec son ambiance triste et mystérieuse, ou les vocalises afin d’apporter une accentuation de l’effet recherché à la « Nier Automata » , vos oreilles seront agréablement comblées.
Nous retrouvons une ambiance similaire dans le célèbre « Baten Kaitos ».

Graphiquement, le jeu est très beau, une belle similitude avec Tales of Berseria et sa possibilité de bouger sur la carte avec des coffres, des objets à terre….
Les dialogues entre les personnages reprennent l’esprit de Fire Emblem, avec des images quasi fixes qui varient en fonction de l’émotion exprimée. Vous serez conquis par l’association de l’OST et les graphismes.

Le seul regret est, une fois de plus, l’absence de localisation en français. Si il n’est pas nécessaire d’être bilingue pour comprendre l’histoire du jeu, il faut toutefois avoir un minimum de niveau pour accrocher. Dommage.

Dragon Star Varnir est une belle surprise, une histoire attachante, des graphismes et un chara-design réussi (les nombreux personnages jouables sont tous superbes), des musiques dignes de ce nom, vous avez le combo parfait pour passer un agréable moment ! De plus, vous pourrez avancer au sein des 10 chapitres et les refaire afin d’obtenir d’autres fins, ce qui donne accès à la sphère de la rejouabilité.
Dragon Star Varnir n’a pas à rougir devant les plus grands, il a su convaincre notre équipe et prouve que les J-RPG savent trouver des arguments pour séduire le public européen.

Test réalisé par Edwina sur une version offerte par l’éditeur.

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :