Le test de Hot Wheels Unleashed sur PC : Le meilleur opus de la série ?

Hot Wheels Unleashed

Qui n’a jamais rêvé de construire son propre circuit de course avec des virages inclinés ou encore mieux avec des loopings. C’est ce que Hot Wheels propose depuis maintenant cinquante-trois ans, licence aujourd’hui connue qui a rencontré un franc succès dans le monde. Malheureusement, la plupart des jeux vidéo Hot Wheels sont moyens voir, pour certains, mauvais. Nous allons voir dans ces prochaines lignes si Unleashed réussit à sortir du peloton et à terminer la course dans les premiers.

 

 

&

Quand vous débarquez dans Hot Wheels Unleashed plusieurs modes de jeu vous sont proposés. Tout abord attardons nous sur le mode Hot Wheels City Rumble, c’est clairement cette partie que la plupart des joueurs vont explorer à leurs débuts. Un petit texte nous explique que des boss sont apparus dans le monde et qu’il faut les défier et remporter la victoire contre eux. Il n’y a pas d’histoire à proprement parler mais simplement une suite de courses de divers types. Toutes les épreuves, hormis les boss, comportent deux objectifs à réaliser. Pour les « courses simples »  il faut terminer sur le podium (dans les trois premiers) et pour le deuxième objectif, vous devez remporter la course. Bien évidement quand vous passez la ligne d’arrivée en premier vous gagnez plus de récompenses (je reviendrez sur ces dernières un peu plus tard dans le test).  Un autre type d’épreuve est aussi disponible dans ce mode : les courses chronométrées, qui proposent deux temps à battre pour engranger les récompenses. Les événements cachés eux demandent de réaliser une prouesse pour les débloquer. Passons maintenant à la dernière catégorie, les affrontements contre les boss. A vrai dire je m’attendais à une course épique mais en réalité, c’est une course classique, la seule différence est que nous sommes obligés de finir premier pour remporter l’épreuve. Nous trouvons également sur la carte du jeu des cases où des récompenses (voitures, cases mystères ou encore points Hot Wheels) vous seront donnés. Nous en avons fini avec le mode Hot Wheels City Rumble.

Passons maintenant à la deuxième page des menus, ici trois types de courses sont proposés. La première, la course rapide, personnellement je m’en sers pour tester les nouvelles voitures que j’obtiens. Vous pouvez aussi utiliser ces courses pour farmer les points Hot Wheels (la monnaie du jeu). Ensuite nous avons les épreuves contre la montre, ici vous faites des tours illimités sur un circuit et le but est de faire le meilleur chrono tour après tour. Pour finir nous avons les courses en écran splitté local, idéales pour jouer entre amis pu en famille.

Je vais aborder maintenant le multijoueur. Ce dernier est très basique mais efficace. Vous rejoignez un lobby, tous les joueurs votent pour une épreuve parmi cinq proposées et celle qui remporte le plus de voix sera choisie. Le gros avantage de ce mode multijoueur c’est que les circuits créés par les joueurs peuvent se retrouver dans les votes.

 

Parlons maintenant du contenu du jeu qui est plutôt conséquent. Côté circuit vous ne serez pas déçu. Vous évoluez dans cinq environnements différents et dans chacun de ces derniers vous avez neuf épreuves différentes. Si je compte bien ce n’est pas moins de quarante-cinq circuits différents à disposition. Sans compter ceux que vous avez fabriqués vous-même. Pour ce qui est des voitures, soixante-six modèles sont disponibles. Vous retrouvez les plus grandes marques comme Aston Martin, Honda ou encore Chevrolet mais pas que. Des véhicules mythiques comme le Van des Tortues Ninja ou encore la célèbre K.I.T.T de K2000 sont aussi de la partie. Bien évidement pour avoir tous les circuits et toutes les voitures vous devez les débloquer. Concernant les circuits ils sont obtenables pour 500 points Hot Wheels chacun. Pour les véhicules c’est différent, certains seront à gagner dans le mode Hot Wheels City Rumble, pour les autres il vous faut acheter une boite mystère et avoir un peu de chance pour tomber sur la voiture que vous voulez. Les boites mystère sont disponibles pour 500 points Hot Wheels. Si toutefois vous obtenez une voiture que vous avez déjà, vous avez la possibilité de vendre ce véhicule – ce qui vous rapporte des points Hot Wheels – mais vous pouvez aussi la démonter ce qui vous donne des engrenages. Ces derniers vous permettent d’améliorer une voiture. A noter aussi que certaines épreuves du mode Hot Wheels City Rumble vous donnent également des engrenages.

 

Le titre possède aussi une partie qui se nomme  « sous-sol », cet endroit c’est un peu votre QG. C’est un ensemble de pièces totalement personnalisables pour faire de ce lieu votre petit chez vous. Vous pouvez absolument tout changer, de la peinture du mur jusqu’à vos écrans d’ordinateur. Beaucoup d’éléments sont accessibles contre des points Hot Wheels.

Passons maintenant à la dernière partie du jeu. Track Builder vous permet de construire vos propres circuits. Au début vous n’avez accès qu’à une petite partie des pièces de construction, il vous faut débloquer les autres. Un grand nombre d’options de personnalisation sont aussi à votre disposition. Vous pouvez installer vos constructions dans l’un des cinq environnements du jeu et vous en avez un sixième qui est juste une grande salle vide.

Côté jouabilité, Hot Wheels Unleashed est un pur jeu arcade. Quatre niveaux de difficulté sont disponibles. Je trouve personnellement qu’il y a un trop gros gap entre chaque niveau. Par exemple en facile vous roulez sur les adversaires avec parfois plus de dix secondes d’avance. En moyen, il faut un peu se battre pour terminer premier. En difficile c’est vraiment très compliqué de terminer sur le podium et en extrême c’est l’enfer. Je vous recommande aussi vivement de jouer avec une manette.

 

Après avoir vu le contenu assez conséquent de Hot Wheeles Unleashed, passons maintenant aux graphismes et là encore le résultat est sympathique. Le jeu est coloré, on note aussi de beaux effets lumineux. Les voitures ainsi que les éléments de construction de circuits sont fidèlement reproduits. De plus vous n’avez pas besoin d’un PC de la NASA pour faire tourner le jeu, une machine modeste (Intel Core i5 de 4éme génération, 16 Go de RAM et une GTX 1060 6Go) suffit pour jouer en 1080p ultra. Bien sûr si vous souhaitez jouer en 4K, il vous faudra une machine un peu plus puissante.

Côté sons et ambiances, c’est aussi assuré avec des musiques qui collent vraiment bien dans les menus et lors des courses. Un petit point négatif quand même dans le mode Track Builder, il n’y a pas du tout de musique. C’est dommage, une petite musique d’ambiance aurait été la bienvenue.

Hot Wheels Unleashed est vraiment la bonne surprise de ce début d’automne. Accessible à tous avec ses quatre niveaux de difficulté et sa jouabilité arcade. Accessible aussi sur le plan technique car un ordinateur modeste fera tourner le jeu dans de bonnes conditions et si vous n’avez pas de PC, il est disponible sur tous les supports actuels. Le titre dispose d’un contenu très fourni et si vous êtes un brin créatif, vous pouvez fabriquer un nombre infini de circuits. De plus si vous avez la collectionnite, vous serez servis avec plus d’une soixantaine de véhicules.

 

 

Note: 8/10

Test réalisé par Didjock, merci à l’éditeur pour la copie fournie.

 

Catégories : Course automobile / Arcade

Plateformes : PC / PS5 / PS4 / Xbox Series X/S / Xbox One / Switch

PEGI : 3

Langues : Anglais, Français, Italien, Allemand, Espagnol (Espagne) Japonais, Polonais, Russe, Chinois simplifié, Espagnol (Amérique latine), Thaï, Chinois traditionnel, Portugais du Brésil, Coréen

Taille : 17,5 Go

Date de publication : 30/09/ 2021

  Développeur : Milestone S.r.l

Éditeur : Milestone S.r.l

Disponible en téléchargement sur PC et boîtes sur consoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *