Le test de la gamme NERF Rival OVERWATCH

Date de sortie : 14/03/2019

Age conseillé : à partir de 14 ans

Fabricant : Hasbro

Gamme : Nerf Rival

 

Après l’essai concluant de deux des armes de la gamme NERF, l’annonce de la sortie de modèles issus de la licence Overwatch a été accueillie avec délectation par Nagami et moi-même. Nous nous projetions déjà dans de nouveaux affrontements, munis d’engins à l’effigie des personnages emblématiques du FPS de Blizzard Entertainment. Nous avons donc reçu à bras ouverts les répliques des armes de D.Va, McCree et Faucheur.

Cette fois-ci, Hasbro a abandonné les fléchettes en mousse au profit de billes réalisées dans la même matière. Le fabricant annonce une vitesse de 24 mètres par seconde, donnée que nous n’avons évidemment pas été en mesure de vérifier, mais une chose est sûre : comme on dit chez moi, ça loche ! Les 3 armes projettent les munitions à très grande vitesse et la portée est impressionnante. Le système à ressort dont elles sont munies fait vraiment le job, on est loin du goodie-gadget qu’on aurait pu craindre.

Le Pistolaser

Honneur aux dames, abordons un premier lieu le plus petit des calibres du trio : Le Pistolaser de D.Va. (NB : On se demande pourquoi les objets optimisés pour les femmes sont plus petits et plus légers que ceux conçus pour ces messieurs… Je ne comprendrais jamais leur obsession pour les gros engins. Nous les femmes savons pourtant que ce n’est pas la taille de la bête qui compte).

Premier constat, la prise en main est agréable, le poids du canon n’apporte pas de déséquilibre notoire de par le côté compact de l’ensemble. Un tour d’horizon visuel nous donne une bonne sensation, l’arme est jolie et les détails tels que la breloque et le nom de l’héroïne à l’avant ajoutent à la qualité esthétique.

L’heure est venue de vérifier ce que ce Nerf a dans le ventre. Après avoir bataillé avec la crosse quelques minutes afin d’ouvrir l’accès à la trappe de chargement des billes, enfin le premier jet de projectile. Un seul mot : efficace ! L’arme est livrée avec 3 billes (seulement) qu’il est possible de charger en une seule fois, sachant que pour ce test nous nous sommes contentés de les placer une par une. Le seul petit bémol concernant ce Pistolaser reste la manœuvre de chargement qui ne favorise pas le bombardement intensif.

 

Note :

Prix conseillé : 39,99€ – Dispo sur Amazon

 

Le Pacificateur

Enchaînons avec le Pacificateur de McCree, qui est l’arme de taille intermédiaire parmi les trois de la gamme. Légèrement plus encombrant, le poids n’en reste pas moins relativement bien réparti. Tout aussi efficace que le Pistolaser, il pèche cependant sur 2 points : il n’est possible de charger qu’un seul projectile à la fois (pas plus facilement que dans l’arme précédente) parmi les 6 fournis et son aspect général manque du petit truc en plus que l’on retrouve dans l’arme de D.Va. Il a un léger côté « jouet » certainement exacerbé par le coloris blanc, qui aurait pu favorablement être remplacé par un gris, ou une nuance acier. Dommage que le reste de l’arme ne soit pas à l’image de la crosse qui est vraiment bien foutue, tout comme l’accessoire fourni qui est un insigne de bonne facture.

 

Note :

Prix conseillé : 49,99€ – Dispo sur Amazon

 

Le Pompe Funèbre

Enfin, abordons la dernière arme, qui est celle qui va satisfaire les adeptes de gros engins cités dans l’introduction de ce test. Avec ses 55 centimètres de long, le Pompe Funèbre de Faucheur est impressionnant. Victime de son gabarit, cette arme à une main va certainement nécessiter d’utiliser vos deux membres afin de maintenir le canon et ainsi compenser le poids qui se trouve essentiellement à l’avant, et ainsi gagner en précision. Son design travaillé et les détails intéressants lui donnent belle allure, même si là encore le choix de la couleur principale est discutable. Muni de 8 billes oranges, le gros avantage de ce calibre est de pouvoir charger l’intégralité des projectiles dans la chambre de lancement. Lancés les uns après les autres, cela peut vous donner l’ascendant sur votre adversaire en cas de partie endiablée. Notez que le prix du Pompe Funèbre est en rapport avec le volume de l’arme, qui est donc la plus chère des trois.

 

Note :

Prix conseillé : 64,99€ – Dispo sur Amazon

 

Après l’essai de ces 3 armes aux caractéristiques uniques, nous avons été emballés par la gamme Nerf Rival Overwatch. Notre préférence va vers le modèle de D.Va, en dépit d’un temps de chargement des billes un peu trop élevé  et de leur quantité réduite à peau de chagrin (ça se perd facilement ces petites bêtes là…). Le Pistolaser reste le plus équilibré, en plus de posséder le design le plus abouti.

Quant au Faucheur, son principal avantage réside dans la possibilité de charger 8 billes en simultané. Esthétiquement, c’est une arme qui en impose mais qui aurait mérité un coloris plus dark et ténébreux.

Le Pacificateur finit bon dernier. Outre le désavantage du chargement des billes une à une, c’est l’arme dont le design nous a le moins séduit. Il n’en reste pas moins fidèle à l’image qu’on peut se faire du bon vieux colt à un coup des Westerns, parfait pour les duels à mort, remportés par celui qui aura dégainé le plus vite.

L’ensemble de la gamme permet des tirs offrant une sensation de puissance assez surprenante, mais ces trois armes vont également séduire les amateurs de produits dérivés Overwatch et vont venir agrandir qualitativement leur collection.

Test réalisé par Midnailah et Nagami sur des exemplaires offerts par Hasbro

Merci à eux !

Retrouvez les tests du Nerf Infinus et du Nerf Laser OPS Pro Alphapoint

Soutenir le site avec vos achats sur amazon

Abonnez-vous à GamingNewZ

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification à chaque nouvel article publié.

Rejoignez les 1 647 autres abonnés

Archives

%d blogueurs aiment cette page :