Railway Empire Complete Collection – Le test sur Playstation 4

author image by Lynaua | Tests | 0 Comments | 14 Août 2020

Catégories : Gestion

Plateformes : PC, PS4, Xbox One

PEGI : 3

Langues : Voix et textes en français

Taille : 6.98 GO minimum

Date de publication : 07/08/2020

  Développeur : Gaming Minds Studios

Éditeur : Kalypso Media

Disponible en téléchargement et en boîte

 

Après la gestion d’un hôpital, d’un parc d’attraction, d’un zoo et j’en passe, vous voici l’heureux propriétaire d’une entreprise de réseau ferroviaire à faire prospérer dans les terres sauvages Américaines. « Railway Empire Complete Collection » et son éditeur Kalypso Media (Tropico, Dungeons) vous proposent de faire partie de l’histoire et de revivre l’épopée fulgurante de l’arrivée des trains à vapeur, ce qui révolutionnera à tout jamais l’industrie. A vous les profits et la gloire, mais surtout les profits ! Le hic c’est que vous ne serez pas seul à vouloir atteindre le sommet, la concurrence sera rude et n’hésitera pas à vous malmener un peu, mais le jeu en vaut la chandelle. Il est temps d’aller jouer au petit train grandeur nature !

&

Si vous avez du temps devant vous, ce titre est un très bon investissement ! En plus du mode campagne composé de 5 chapitres, ce n’est pas moins de 15 scénarios uniques et 4 cartes de défi que vous aurez à surmonter. Votre expérience pourra se développer encore grâce au mode libre et au mode bac à sable. La différence entre ces deux modes réside dans le fait que le mode bac à sable vous permet de tester absolument ce que vous désirez car vous avez un budget illimité, pas de tâche à accomplir et aucun concurrent. Le mode libre quant à lui, vous propose de jouer avec ou sans concurrence, vous aurez un capital de départ et des tâches à accomplir dans un temps donné pour améliorer votre score.

Vous pourrez rajouter à cela les DLC qui vous amèneront au Mexique, Canada, Europe, Australie, entre autres.

Le menu principal vous prouve à lui seul l’étendue du contenu proposé

L’ergonomie manette est validée ! Ce point essentiel d’un jeu de gestion sur console n’est ici pas un obstacle à une bonne expérience de jeu. Il faudra un petit temps d’adaptation, mais pas plus que pour un autre genre.

Votre but sera de développer votre réseau ferroviaire en reliant les industries, ressources et villes grâce à vos gares et rails, sur lesquels se déplaceront vos locomotives. Vous pourrez charger soit des marchandises, soit des passagers ou bien leur courrier.

Le didacticiel sera votre ami, même s’il m’a causé quelques petits déboires au début. Il est indispensable à une bonne expérience de jeu. Il sera distillé au cours des différents chapitres de la campagne. Surtout, n’hésitez pas à consulter le manuel en cas de doute. Il vous apportera des informations supplémentaires qui vous aideront à avancer, et croyez moi, ce ne sera pas de trop.

On en vient au niveau de difficulté de ce jeu. Dès le premier chapitre de la campagne, on remarque que notre tâche ne sera pas simple. La direction de notre compagnie nous pousse dans nos retranchements, et des échecs arrivent rapidement si on se disperse trop. Chaque choix est important et doit être réfléchi. De plus, la concurrence vous mettra souvent des bâtons dans les roues. Vous pourrez les détruire par la force (sabotages, vols) ou par des moyens plus légaux (achat d’actions et fusions). Ils ne vous feront pas de cadeau alors faites en de même. Le niveau de difficulté de ce jeu est assez conséquent. Il faudra recommencer et vous réinventer. Vos nerfs seront mis à rude épreuve mais vous serez heureux de démonter les pièges pour réussir à avancer.

Le mode campagne ne vous permettra pas de choisir votre personnage, mais le mode scénario si. Chaque personnage a ses propres avantages et inconvénients. A vous de choisir celui qui portera le mieux votre façon de jouer.

Un arbre de recherche et d’innovations sera disponible pour vous améliorer. On notera au passage le gros travail historique abattu pour vous proposer les bonnes technologies au bon moment. A l’achat d’une nouvelle locomotive, vous pourrez aller l’admirer et connaitre un peu plus son histoire dans la rotonde.

Des informations sur les évènements de l’époque viendront ponctuer votre expérience

Ce titre n’est pas exempt de défauts, le flux de marchandises n’est pas des plus simples à visualiser, ainsi que les conflits qui peuvent se générer entre les trains. Il faudra s’armer de patience pour trouver l’origine du bouchon. Je vous conseille de ne pas vous décourager, ne nous plaignons pas qu’un jeu nous résiste un peu 😉 !

Si vous voulez en savoir plus avant de vous décider, voici une vidéo présentant le premier chapitre complet : https://youtu.be/h6FABd7Ncu0

Hey Robert! Pousse toi un peu

Graphiquement, ce titre est très propre. C’est joli, bien animé et coloré. Les différents angles de vue nous permettent de rentrer dans un bon niveau de détail. Des scénettes nous présentent l’histoire et le scénario. De courtes vidéos soutiennent le didacticiel en schématisant un maximum. C’est du très bon travail.

Coucou les Indiens, désolée on est un peu intrusifs!

Une ambiance sonore réussie est une ambiance sonore qu’on ne remarque pas, car elle ne fait pas de fausse note ni d’erreur. Tous les bruitages essentiels sont là. La musique s’adapte au contexte historique en étant discrète, non répétitive ni tonitruante. C’est un vrai confort.

Mes premiers pas dans l’univers du rail ont été plus que concluants. Ce titre est une petite pépite pour les amoureux des trains. Il nous embarque malgré sa difficulté et nous donne envie d’y retourner. Il sera parfait pour tous les amateurs de jeux de gestion. Il ne sera peut-être pas adapté pour une première expérience, car il pourrait en dégouter certains. Je vous le conseille en tout cas.

 

8.5/10

 

Test réalisé par Lynaua, merci à l’éditeur pour la copie fournie.

%d blogueurs aiment cette page :