Coffee Crisis – Le test sur Nintendo Switch

[dropcap][/dropcap]

Catégories : Beat’m Up, Arcade, Combat

Plateformes : Switch, Steam – Mega Drive, Xbox One et PS4

PEGI : 12

Langue : Anglais

Taille : 659,55 MB

Date de publication : 30/11/2018

  Développeur : Mega Cat Studios

Éditeur : Qubic Games

Prix : 9,99€ en téléchargement

 

Coffee Crisis… quand tu lis le titre, la première chose qui vient à l’esprit c’est quelque chose comme WTF. Tu te demandes ce qui peut bien t’attendre. Mais quel est donc le problème avec le café ? Ensuite, tu allumes ta console et tu te retrouves dans un jeu tout droit venu de l’ère des 16 bit, dans lequel tu dégommes des aliens débarquant de Smurgle, qui sont là pour nous piquer ce qu’il y a de plus précieux sur terre : le Wifi, le café et le Heavy Metal. J’en ai vu des histoires d’extra-terrestres venus nous faire suer, mais eux, ils tiennent le haut du podium. ON NE TOUCHE PAS au sacré !

Issu d’un portage et édité par Qubic Games pour cette version Switch, le titre a déjà fait des siennes sur Steam et a même bénéficié d’une cartouche Mega-drive. Nous incarnons la coalition anti-alien-relou dans ce Beat Them Up de type Arcade résolument rétro.

 

Ashley et Nick travaillent dans un café aux States. En ce jour à marquer d’une pierre noire, ils voient débarquer les affreux aliens venus commettre le sacrilège absolu. Nick est le gars de l’histoire et il va saisir un sac de grains de café pour se battre, tandis que la demoiselle a une technique bien à elle : des coups de cafetière dans les dents (pas sûre qu’ils aient des dents nos aliens, disons plutôt dans la tronche).

Comme dans tout Beat’m Up qui se respecte, vous allez frapper, frapper, encore frapper pour liquider les intrus, à l’aide de vos armes caféinées (ou pas, de nouvelles possibilités vont se présenter au fil du jeu) et des coups spéciaux à disposition, ce dans les 8 lieux qui composent le jeu. Histoire de pimenter l’expérience, des « modificateurs » pourront vous envoyer aléatoirement des ennemis , ou des bonus. C’est ainsi que vous pourrez affronter un groupe de vieilles ou de vieux possédés armés de cannes et de déambulateurs, ou que des cowgirls déchaînées vont débarquer et j’en passe.

Si vous jouez en solo, vous pouvez choisir d’incarner Nick ou Ashley, mais vous pouvez aussi embarquer un partenaire de fight avec vous, pour de la coopération en local. Au pire, si vous n’êtes pas d’accord sur qui va jouer qui, vous pouvez toujours régler ça à coup de cafetière et de paquet de café, ça fera un bon entraînement.

Méfiance cependant, dans tous les niveaux de difficulté proposés, le challenge sera présent, les ennemis se font nombreux et arrivent de toutes parts. Amassez le plus de vies possibles afin de ne pas pas voir le game-over arriver si vous vous faites tuer. C’est là que la coopération prend tout son sens : vous partagez votre partie avec un pote (ou qui que ce soit), vous partagez aussi vos bonus, un peu de stratégie ne sera pas à négliger.

 

On a dit retro, les images parlent d’elles-même. Palette de couleurs, pixels, caméra fixe, 2D, modélisation, on est pile dedans.

Au niveau des oreilles, il va sans dire que les Métalleux vont être absolument ravis, ça envoie du bois, c’est nerveux. Stock de café à prévoir, volume au max, ambiance Beat’m Up quoi.

Tout est en anglais, mais si vous savez appuyer sur les boutons de votre manette, vous savez tout ce qu’il faut savoir.

Si vous n’aimez rien de ce qui a été décrit dans ce test, passez votre chemin, Coffee Crisis n’est pas fait pour vous.

Quant aux amateurs du genre, vous y trouverez votre compte, Street of Rage soul is inside. Tous les ingrédients y sont pour faire du titre un bon cru : un café bien corsé, avec du caractère, dans lequel vos réflexes seront mis à l’épreuve. Les bonus et ennemis générés aléatoirement apportent un beau plus au gameplay.

Je persiste et signe, nous avons ici un jeu WTF. Si il n’est pas tout public, il conviendra cependant aux adeptes des différentes propositions qu’il contient, que ce soit en termes de Direction Artistique, de catégorie ou de gameplay.

Que le pouvoir du Métal soit avec toi.

Test réalisé par Midnailah sur une version offerte par Qubic Games

Merci à eux !

%d blogueurs aiment cette page :