Let’s Sing Presents Queen – Le test sur Playstation 4

author image by Ombr6 | Tests | 0 Comments | 14 Oct 2020

Let’s Sing Presents Queen

Catégories : Karaoke, Musique, Party Game

Plateformes : PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch

PEGI : 12

Langues : Français, Allemand, Anglais, Espagnol, Italien

Taille : 8,4 GB

Date de publication : 15/10/2020

  Développeur : Voxler

Éditeur : Ravenscourt

Test effectué en famille sur une version physique du jeu sur Playstation 4

Les jeux de chant sont un peu le rituel familial annuel, là où certains attendent chaque année le dernier Call of duty ou Fifa, chez nous, c’est le nouveau Let’s Sing dont nous guettons la sortie.

Avoir l’opportunité cette année de pouvoir tester un nouveau Let’s Sing, c’est donc forcément avec plaisir que j’ai sauté sur l’occasion, et je remercie d’ailleurs à nouveau l’éditeur de nous avoir fourni une version complète avec les micros filaires officiels. Pour la petite référence, Let’s Sing 2019 était d’ailleurs le premier titre qui m’a permis d’avoir l’opportunité de rédiger des tests de jeux vidéo.

Cette année, en plus d’un classique Let’s Sing 2021 qui sortira au mois de novembre, nous avons le droit à une édition spéciale dédiée au groupe de rock mondialement connu, Queen.

Généreusement composé de 30 titres, l’opus devrait combler les attentes des fans de ce groupe sans problème. A titre de comparaison, Singstar Queen en son temps, était lui composé de « seulement » 25 titres. Là-dessus, on ne peut qu’être satisfait.

Comme depuis maintenant plusieurs années, le titre vous propose de chanter soit directement avec les micros filaires usb fournis si vous avez acheté la version complète du jeu, soit avec des micros casques branchés sur les manettes PS4 ou avec l’application Let’s Sing disponible sur Android et iOS. Cependant, j’ai eu la désagréable surprise, comme avec Let’s Sing 2016, de voir que les micros sans fils Singstar n’étaient pas reconnus à ce jour. Encore plus étonnant, car ils sont pourtant mentionnés dans le tutoriel du jeu. Let’s Sing 2016 avait été patché peu de temps après sa sortie, espérons qu’il en soit de même pour cette version. Dommage que cela ne soit pas inclus dans la version day one malgré tout.

Les micros usb fournis avec le jeu semblent un peu cheap et légers en main, j’avoue que la relative sensation de fragilité en main ne me rassure pas forcément si jamais j’avais le malheur de les faire tomber. La longueur du câble est relativement correcte, même si une petite rallonge peut sembler nécessaire si vous être un peu éloigné de votre console. Ils font néanmoins le job, et aucun problème n’a été détecté pendant leur utilisation en jeu.

Les fameux micros Let’s Sing Queen

Comme l’année précédente, le jeu comporte 5 modes de jeux, plus le mode Jukebox. Pas de nouveaux modes en vue, et pas de chansons en dlc disponibles car pas d’accès non plus au Playstation store dans le menu du jeu, contrairement aux versions précédentes. C’est somme toute assez logique, le jeu étant déjà bien complet et dans une édition dédiée à Queen, il n’y aurait peu d’intérêt d’intégrer des chansons provenant d’autres chanteurs/groupes. Pour avoir plus de détails sur les modes de jeu, je vous invite d’ailleurs à consulter directement le test de la version 2020 rédigé par Midnailah car ils sont rigoureusement identiques : http://gamingnewz.fr/lets-sing-2020-le-test-sur-playstation-4/

Les 6 modes de jeux

Le jeu nous demandera donc à nouveau de s’égosiller sur vos chansons préférées, en essayant de battre les meilleurs scores qui sont à nouveau plutôt élevés dès la disponibilité du jeu, ce qui demandera d’ailleurs un petit peu de challenge sur certains titres qui restent moins connus de la discographie de Queen. On remarquera également que le mode World Contest est à nouveau rempli de beaucoup de challengers avant la sortie du jeu, ce qui reste toujours assez étonnant étant donné le principe du mode qui est censé être en ligne versus d’autres joueurs humains.

On pourra également déplorer encore une fois l’absence totale d’un mode Karaoké pur et simple, sans compétition ni challenge, avec simplement le vidéoclip et les paroles qui défilent, comme le propose le jeu We sing sorti en 2016. Bien entendu, cela n’impacte heureusement pas le plaisir de jeu, pour les fans de jeux de chant, le titre reste tout à fait honorable, et aucun problème n’est détecté pendant les parties, que ce soit de reconnaissance de la voix, ou des périphériques que l’on utilise.

On attendait d’une version spéciale Queen que cela soit visible partout dans l’interface… et bien non.

Sur la page d’accueil, une fois passé le logo du jeu, on se retrouve sur un menu totalement identique aux versions précédentes. Aucune indication, aucun logo, très peu de choses indiquent que l’on est dans une édition spéciale, même le fond sonore n’est pas de Queen. Il faudra avoir l’œil avisé pour reconnaitre que les avatars sont lookés à la manière d’un Freddie Mercury, certains arborant même ses tenues de scènes, étant même parfois travestis comme le chanteur l’était dans ses clips.

D’ailleurs sur ce point, on se retrouve à nouveau cette année, avec des avatars au look très particulier. On a du mal à s’identifier à l’un d’entre eux, et même si on l’en gagne de nouveaux au fur et à mesure de la montée de niveau, aucun n’est vraiment réussi et plaisant. Il serait temps de demander aux graphistes des Let’s Sing d’apporter un peu de nouveauté et de fraicheur sur ce point.

Au niveau de l’interface de chant, même si elle s’est améliorée sur certains points, on n’est toujours pas sur une version optimale. Les paroles sont placées en dessous des bulles de champs, comme en 2020, ce qui est clairement un très bon point comparé à l’essai manqué de la version 2019 qui avait intégré le texte dans ces fameuses bulles.

Cependant l’intégralité des paroles reste seulement placée en bas de la fenêtre, ce qui est toujours handicapant lorsque l’on joue à plusieurs, car il reste difficile de lire quand on ne connait pas les paroles exactes et de vérifier le placement de sa voix en même temps. De plus, à partir de 3 joueurs, les paroles disparaissent également des bulles, et seul le texte en bas de fenêtre reste, il va falloir maitriser à fond si on veut scorer !

Dans la version 2016, on avait le droit aux paroles en haut et en bas de la fenêtre, c’était vraiment une excellente idée, mais malheureusement cela a disparu dans les versions récentes.

Let’s Sing 2016

A noter que dans les options de configuration du jeu, elles sont très lights, et on trouve surtout une option pour régler le délai entre le son de votre tv/ampli et la musique des clips, point qui reste important, surtout que j’ai dû cette année régler le décalage a plus de 220 ms, alors qu’il était à 0 ms sur Let’s Sing 2020, étrange mais l’option est là. Et bien entendu comme chaque année, pour ceux qui aiment chanter mais n’aiment pas entendre leur retour de voix, il faudra aller chercher l’option pour augmenter ou baisser le retour des micros, une fois une chanson lancée, ce qui est quand même bien dommage de ne toujours pas l’avoir ajouté dans les options du menu principal. A force, on est habitués !

Let’s sing Queen souffle le chaud et le froid cette année, et de premier abord j’ai eu peur que cela soit le seul opus disponible en 2020, ce qui aurait été vraiment une grande déception. Même en étant fan de Queen, on avait déjà eu 5 titres de ce groupe dans les précédents Let’s Sing (3 dans la version 2020, et 1 dans la 2019 et 2018), ce qui pose la question de l’intérêt d’une version exclusive cette année. Même si le jeu fait à nouveau parfaitement le job pour combler les fans de jeux de karaoké, je peine à croire qu’il reste potentiellement beaucoup de fans de Queens qui n’auraient pas déjà craqué sur les titres présents encore aujourd’hui sur le Singstore dans Singstar.

A ajouter à cela divers petits problèmes hérités des anciennes versions, ainsi que des nouveaux qui sont apparus cette année (mais que j’espère comblés par des mises à jour),  et on obtient une certaine déception malgré tout. Je recommanderais personnellement cette version aux vrais puristes et fans de Queen, et d’attendre plutôt la version 2021 sortant en novembre pour celles et ceux qui préfèrent avoir une playlist un peu plus variée et contemporaine, et sans Queen cette année.

 

 

Test réalisé par Ombr6, merci à Ravenscourt et Koch Media pour l’exemplaire fourni.

 

%d blogueurs aiment cette page :